Bilan d’essai: ARGO XPLORER XR 570 LE 2022

Il est toujours intéressant de pouvoir mettre la main sur des véhicules autres que ceux des grands manufacturiers que nous connaissons déjà. Il n’est nullement question ici de diminuer certains nouveaux joueurs dans l’échiquier, bien au contraire! Vous connaissez le dicton, « le soleil brille pour tout le monde », il s’applique également pour de nouveaux venus.

Ben voyons… ARGO n’est pas un nouveau venu dans le marché!! À vrai dire, cette affirmation est incontestablement vraie, car il est reconnu pour ses véhicules amphibies qui n’ont plus besoin de présentation. Cependant, sa division quad, ne compte que quelques années d’existence.

Nous avons eu la chance de prendre possession du modèle ARGO XPLORER XR 570 LE 2022 par l’entremise du concessionnaire Zone Récréatif Joliette de Notre-Dame-des-Prairies. Concessionnaire bien établi dans Lanaudière, il a bien voulu acquiescer à notre demande, car nous voulions tester un véhicule qui est peu connu et très peu présent dans nos sentiers.

En premier lieu, il faut être honnête et vous révéler les vraies choses concernant la division quad chez ARGO. Les véhicules d’ARGO sont conçus à Taïwan par la société TGB et importés en Amérique du Nord.

Ceci dit, il demeure néanmoins qu’ARGO profite d’un partenariat avec un manufacturier reconnu et bien implanté dans le monde. Même s’il est quelque peu méconnu ici, la situation est toute autre sur le continent voisin.

Par conséquent, nous étions fébriles de pouvoir mettre à l’épreuve un quad que très peu de médias avaient été en mesure d’essayer. Malgré tout, nous n’étions pas dans l’inconnu total, car vous en conviendrez, un quad demeure un quad et ils ont plusieurs particularités communes.

Notre modèle à l’essai

L’ARGO XPLORER XR 570 LE 2022 que nous testons est un quad monoplace. Vous pourriez cependant posséder le modèle conçu pour transporter un passager avec la version XRT. Il est surprenamment imposant pour un véhicule que nous pourrions qualifier d’entrée de gamme. Ses dimensions pourraient nous induire en erreur sur sa réelle cylindrée tellement il est colossal. Je m’attendais à un gabarit plus minimaliste dans son ensemble et j’ai été heureux de cette première rencontre.

Sans équivoque, ma stupéfaction laissait transparaître un: « WOW, un quad pleine grandeur! ». Je ne sais pas pourquoi je m’étais fait des idées préconçues et je m’attendais à être confronté à un quad d’un gabarit moyen. Peut-être qu’étant conscient de sa provenance, mon esprit s’était conditionné à rencontrer un véhicule moins costaud.

Tout compte fait, ce « blind date » était déjà précurseur de la suite des évènements. Il n’en fallait pas plus pour embarquer rapidement mon nouveau jouet dans ma remorque pour me déplacer vers un terrain de jeux où je serais en mesure d’évaluer son plein potentiel.

En un rien de temps, je me suis dirigé vers l’un de mes endroits favoris pour m’amuser avec des véhicules motorisés. Mes privilèges journalistiques m’offrent l’opportunité d’avoir accès aux installations du Festival Hors Route de sainte-Béatrix lorsque j’en fais la demande. Je n’ai qu’à faire un coup de fil et le tour est joué.

Par conséquent, j’avais tout en ma disposition pour passer des heures et des heures à brûler de l’essence dans un environnement comportant tout ce qu’un adepte comme moi désire. Que ce soit sur une courte piste conçue pour des sauts et de la voltige, un espace de Rock Crawling ou bien une longue piste pour pousser mon véhicule dans ses derniers retranchements, j’avais tout à un seul endroit.

La motorisation

C’est donc dans ces circonstances que j’ai pu aller au bout du moteur de 562cc. Je dois avouer que j’ai atteint rapidement la limite de ses 42 chevaux. À ma confession, je n’ai pas été tendre avec l’accélérateur et Benjamin, le directeur des ventes de Zone Récréatif Joliette, m’avait donné carte blanche.

Ce moteur monocylindre à injection électronique garantie de la performance, du couple et de faibles émissions polluantes. Ce moteur à quatre temps est doté d’une technologie à quatre soupapes et d’un système de refroidissement par liquide et huile à deux ventilateurs.

Même si ce n’est pas un monstre de puissance, j’ai été surpris de ses reprises et je me suis permis des égards de conduite en effectuant des beignes (donuts) répétés et en faisant rugir le moteur à son maximum.

J’ai remarqué une présence très significative du frein moteur. Cet avantage est très appréciable lors de la descente de pente abrupte et préserve la durée de vie des plaquettes de frein.

Le silencieux arrière positionné au centre ne décroche pas seulement nos admirations, il agrémente nos randonnées par sa sonorité douce d’un niveau très appréciable.

L’embrayage

Nous avons apprécié le sélecteur de vitesse à côté du bouchon d’essence, et il était simple de choisir entre low, high, neutre, marche arrière et park. Il est très facile de passer le bras d’embrayage selon le passage souhaité. Lorsqu’effectué, il est bloqué en place et une force est demandée pour actionner le levier pour une nouvelle sélection. L’indicateur de position du sélecteur est affiché sur l’écran d’affichage numérique pour une lecture facile et rapide.

Pour sa part, la CVT travaille de pair avec la motorisation pour des accélérations franches et sans contrecoup.

Les pneumatiques

Après analyse, je suis venu à la conclusion que le choix de pneumatique devrait être révisé par les concepteurs. Sur ce point, j’aimerais m’expliquer en spécifiant que les pneus Maxxis Big Horn de 26 pouces ne sont pas adaptés pour cette cylindrée. Un diamètre inférieur serait plus approprié et le moteur, autant que l’embrayage, serait moins sollicité.

Néanmoins, ces pneus Maxxis Big Horn de 26 pouces n’ont plus besoin de présentation tellement ils sont présents dans le paysage. Même s’ils ne font pas l’unanimité, une grande majorité les adore, car ils ont une excellente traction sur tous les types de terrain.


La direction assistée

À ma grande surprise, l’ARGO XPLORER XR 570 LE possède une direction assistée de par son appellation « LE ». De surcroît, deux niveaux d’intensité sont disponibles dans les réglages pour un ajustement selon les préférences ou le terrain de jeux.

Malgré tout, même au réglage minimal, ce quad est fait pour un contrôle et une maniabilité faciles. Pour ma part, je préfère une assistance moindre pour mieux sentir le terrain et les obstacles. Cependant, je suis conscient que certains vont préférer avoir une plus grande assistance lors de longs trajets pour atténuer le facteur fatigue. C’est au choix du conducteur et cette sélection s’effectue en quelques secondes dans les paramètres de réglages sur le cadran numérique.

Son côté pratique

L’ergonomie est réellement très bien et le siège offre un excellent confort. Il y a deux compartiments de rangement verrouillables sur chaque garde-boue avant et une prise d’accessoires pour recharger votre téléphone ou d’autres articles technologiques. À ce niveau, l’espace de rangement est réellement défaillante et pour transporter quelques outils ou équipement, un coffre supplémentaire sur le porte-bagages devra être envisagé. Justement, à ce chapitre, les supports en acier robustes peuvent transporter un poids combiné de 265 livres, donc transporter notre équipement était assez facile.

La suspension aux 4 roues n’a rien de révolutionnaire, mais les amortisseurs sont réglables en compression. Nous avons gardé les mêmes ajustements que lors de sa prise de possession, car ils convenaient déjà exactement à mon style de conduite. Les atterrissages lors d’un saut se faisaient tout en douceur avec une très bonne réceptivité.

Nous n’avons pas eu la chance de remorquer quoi que ce soit, mais c’était bien de voir l’attelage de 2 pouces comme vous le verriez sur un camion. Chaque quad ARGO XPLORER a cette norme d’attelage, et il est livré avec un boulon de verrouillage anti-vibration qui permet d’éliminer les bruits de tremblement lors de l’utilisation. Il offre une capacité de remorquage jusqu’à 569 kg (1 255 lb).

Le dégagement au niveau du sol est très impressionnant pour un quad de cette catégorie. Il offre 12,6 pouces pour affronter les obstacles de toutes sortes qui peuvent se trouver sur notre route. C’est au-delà de nos attentes et à aucun moment, le châssis n’a été en contact avec une pierre ou tout autre encombrement.

En conclusion, il va sans dire, l’ARGO XPLORER XR 570 LE est une belle découverte en soi et une alternative aux marques plus populaires. Il se voudra être un quad d’entrée de gamme très bien équipé autant pour les débutants que les novices.

Nous aimerions remercier une fois de plus le concessionnaire Zone Récréatif Joliette qui nous a permis cet essai.