Essai Can-Am Maverick Sport DPS 1000R 2019 – Analyse pré-randonnée

Can-Am Maverick Sport DPS 1000R 2019 – Analyse pré-randonnée

Can-Am Maverick Sport DPS 1000R 2019 – Analyse pré-randonnée - VTT - Quads - Quadistes

Après le grand succès qu’a connu l’arrivée du Maverick Sport de 50 pouces l’année dernière, l’introduction d’une version de 60 pouces a été très bien reçue de la part des quadistes. En effet, pour plusieurs, un autoquad de 50 pouces est trop étroit pour leurs besoins.

Pour avoir roulé un Maverick Trail 1000 DPS l’année passée, je suis très curieux de pouvoir prendre le volant de la version 60 pouces surtout avec le moteur 1000R et les améliorations disponibles sur ce modèle.

Look

Can-Am Maverick Sport DPS 1000R 2019 – Analyse pré-randonnée - VTT - Quads - Quadistes

La nouvelle génération des Maverick (Trail et Sport) offre un look vraiment attrayant. Leurs lignes sont fluides et les ailes plus élevées mettent en évidence leur caractère sportif. La conception, le choix des matériaux et la grande qualité d’assemblage en font des quads très attrayants d’un point de vue esthétique.

Motorisation

Le Maverick Sport est offert avec deux choix de motorisation. Le modèle de base est équipé du moteur Rotax 1000 de 75 HP alors qu’on peut opter pour le moteur 1000R qui lui, développe un impressionnant 100 HP. L’unité que nous aurons la chance d’essayer est dotée du 1000R.

Dans le cadre de nos essais, il sera intéressant d’apprécier ce gain de performance de 33 % par rapport au Rotax 1000. Cependant, je vais m’attarder sur le comportement du moteur au niveau des départs, des accélérations, des reprises à divers régimes. Compte tenu de ce gain de puissance significatif, je vais aussi m’attarder à la différence au niveau de la consommation d’essence.

Can-Am Maverick Sport DPS 1000R 2019 – Analyse pré-randonnée - VTT - Quads - Quadistes

Le Maverick Sport DPS 1000R est équipé du système d’accélérateur intelligent (iTC) qui offre deux modes ECO et SPORT. Le mode ECO est configuré pour offrir une réponse moteur à 70 % du mode SPORT. Nous pourrons donc apprécier le comportement, les performances ainsi que la consommation du moteur dans les deux modes.

Poulies

Tout comme l’année dernière avec le Maverick Trail, la version Sport est équipée du système CVT QRS (Quick Response System) avec admission d’air à haut débit. L’an dernier, ce système a très bien répondu à toutes nos attentes et naturellement, on ne s’attend à rien de moins cette année. Bien entendu, avec un gain de puissance de 33 % ou 25 HP, nous observerons le comportement et les performances des poulies ainsi que la durabilité de la courroie tout au long de la saison.

Suspension

Can-Am Maverick Sport DPS 1000R 2019 – Analyse pré-randonnée - VTT - Quads - Quadistes

Pour faire passer la largeur de 50 à 60 pouces, il est certain que les ingénieurs de Can-Am ont fait certaines modifications à la suspension. La modification qui est probablement la plus évidente est sans doute au niveau des amortisseurs. En effet, Cam-Am a opté pour des Fox Podium 2.0. On a donc une suspension à double bras triangulaire à l’avant et une suspension TTA à l’arrière. On retrouve des barres stabilisatrices tant en avant qu’en arrière. La garde au sol est de 30,5 cm (12 po) et le débattement est de 29,2 cm (11,5 po) en avant et 30,5 cm (12 po) en arrière. On a donc un dégagement plus grand d’environ 5 cm (2 po) par rapport au Maverick Trail. Ceci peut faire toute la différence en terrain accidenté…

Conduite

Le véhicule est muni du système de conduite assistée dynamique (DPS) qui permet au conducteur d’ajuster le niveau désiré d’assistance tout en conduisant à partir d’un contrôle sur le tableau de bord. J’ai bien aimé le DPS sur le Maverick Trail l’an dernier et j’ai bien hâte de le tester sur Maverick Sport particulièrement avec un moteur plus puissant.

Habitacle

Can-Am Maverick Sport DPS 1000R 2019 – Analyse pré-randonnée - VTT - Quads - Quadistes

Ici, on tombe en terrain connu puisque la majorité de l’habitacle est identique à celui du Maverick Trail. En effet, seules les portes sont différentes et offrent plus d’espace en largeur. On a donc un gain d’environ 13 cm (5,2 po) d’espace latéral ce qui rend les randonnées plus agréables à deux.

Voilà qui fait le tour des principaux éléments du Can-Am Maverick Sport DPS 1000 R 2019. Il ne me reste plus qu’à aller l’essayer et vous revenir au cours des prochaines semaines avec mes premières impressions !

Bonne saison à tous !