Essai du Polaris ACE 900 XC 2018 – L’ultime monoplace pour des randonnées hors route

Polaris ACE 900 XC 2018

Essai du Polaris ACE 900 XC 2018 - L’ultime monoplace pour des randonnées hors route - quad- vtt - quadistes- côte à côte

J’ai participé à une randonnée de fin de saison hivernale aux commandes du monoplace Polaris ACE 900 XC 2018. Lors du départ, j’étais heureux et impatient d’évaluer le comportement routier du bolide. L’état des sentiers était différent d’un détour à l’autre. Toutes les conditions étaient réunies pour effectuer un ultime test de conduite. Les sentiers étaient majoritairement enneigés, mais parfois il y avait de longues sections glacées ou boueuses. Il y avait aussi beaucoup de sections qui étaient défoncées et remplies d’eau, à traverser avec prudence, car on ne sait jamais ce qu’il y a au fond. Les monoplaces de Polaris sont disponibles sur le marché depuis un bon nombre d’années déjà. En ce qui me concerne, c’était ma première expérience au volant d’un tel engin, je n’en avais jamais croisé dans les sentiers lors de mes randonnées. Alors si comme moi vous n’êtes pas familier avec ce genre de véhicule, j’aimerais faire un bref survol des caractéristiques techniques du Polaris ACE 900 XC 2018.

Essai du Polaris ACE 900 XC 2018 - L’ultime monoplace pour des randonnées hors route - quad- vtt - quadistes- côte à côte

Pour la motorisation, Polaris offre le moteur ProStar 875 cc, bicylindre DACT 4 temps de 78 HP à injection électronique de carburant. Il a été conçu et calibré pour procurer rapidité et performance sur une grande variété de terrain. L’accélération est franche. La transmission automatique PVT avec les sélections P/R/N/L/H fait du très bon travail quoiqu’un peu raide à actionner.

La suspension avant est à double bras triangulaire à long débattement avec barre stabilisatrice et amortisseur à pointeau et cliquet Walker Evans. Elle procure un débattement de 31,2 cm (12,3 po). La Suspension arrière offre les mêmes caractéristiques que la suspension avant, mais pour un débattement de 32,0 cm (12,6 po). Le tout monté sur des pneus GBC Commander de 68,5 cm (27 po) et combiné à la direction assistée électronique (DAE) à assistance variable qui fait un travail remarquable. En résumé, douceur confort et précision sont les qualitatifs qui me viennent à l’esprit lorsque je me remémore ces moments passés au volant du monoplace.

Essai du Polaris ACE 900 XC 2018 - L’ultime monoplace pour des randonnées hors route - quad- vtt - quadistes- côte à côte