Je dois l’avouer, je suis une grande fan des vêtements Klim.  Lors de mes débuts en quad, je me suis vite rendu compte que de bons vêtements faisaient une grande différence pour le confort et le plaisir de faire de grandes randonnées sur plusieurs jours.  Quand les hébergements sont réservés pour toute une semaine de voyage, peu importe la température, il faut se rendre au prochain endroit et ce, même si la météo tourne au cauchemar diluvien.

Je me suis procurée plusieurs vêtements supposément étanches qui ont tous fini par abdiquer lors d’une bonne pluie. J’ai désormais trouvé celui grâce auquel je roule maintenant “sec comme un biscuit soda”, même dans les pires conditions de pluie : mon Klim.  Le prix d’achat peut paraître élevé, mais la garantie à vie du vêtement permet de l’amortir sur de très nombreuses années.

C’est avec grand plaisir que j’ai fait l’essai du pantalon et du manteau Traverse de Klim.  Je vous partage ici mes impressions et ma petite comparaison avec l’équipement que je possède depuis plusieurs années.

Design des produits

Légèreté !  Comparé à mon vieux kit, c’est la première chose qui m’a frappé dès le déballage des produits.  Le design est très joli et les bandes réfléchissantes judicieusement disposées sont bien intégrées dans les couleurs, autant du manteau que du pantalon.  Comme il s’agit de vêtements étanches, toutes les fermetures éclairs exposées aux intempéries le sont également.

Manteau Traverse

Le manteau affiche clairement sa ligne avec les mentions “Goretex” et “Technical Riding Gear” discrètement imprimés à l’avant. Il est conçu avec des protections aux épaules et aux coudes qui sont facilement amovibles si comme moi vous ne ressentez pas le besoin de les porter.  Un lacet au collet et des velcros aux poignets permettent d’ajuster le vêtement à sa morphologie.  Par temps plus chaud, un petit velcro retient le collet ouvert sans qu’il flacotte continuellement au vent. Deux grandes fermetures éclairs sous les aisselles permettent d’évacuer l’humidité.  Côté rangement, il dispose d’une poche de poitrine et deux autres sur les côtés en plus d’une à l’intérieur.

Le manteau Traverse est très confortable à porter, surtout de par sa légèreté.  Je n’ai ressenti aucune restriction de mouvement lors de la conduite, même celle un peu plus exigeante.  Le seul petit ajout qui, selon moi, complèterait le confort par temps très chaud serait un peu plus de ventilation.  Rendu là, vous me direz de simplement l’enlever, mais je préfère rouler avec la protection d’un bon manteau contre les branches qui fouettent ou les gros insectes qui me frappent.

Yamaha Wolverine RMAX 2 1000 Sport 2022, nos impressions:

Pantalon Traverse

Le pantalon, quant à lui, m’a totalement conquise.  Il a tout pour plaire aux plus exigeants des randonneurs.  Confortable, léger, ventilé, avec un design conçu pour être porté assis et un appliqué de cuir à l’intérieur des genoux, il a fière allure.  Complètement étanche avec sa membrane Goretex, il peut recevoir des protections aux hanches et aux genoux.

Selon mon expérience, l’endroit le plus fréquent où un pantalon risque de laisser passer l’eau est par l’entre-jambe.  Ordinairement, c’est le point de jonction le plus faible d’un pantalon car il réunit quatre morceaux et cette couture est fortement sollicitée.  De plus, en roulant sous la pluie, toute l’eau qui ruisselle du haut du corps est dirigée vers ce point faible et on finit par avoir le derrière mouillé.  Le pantalon Traverse de Klim a contourné ce point faible grâce à une pièce de tissu qui élimine la jonction à quatre points de la fourche et la tension imposée à cette couture lorsqu’on enfourche notre quad. C’est ingénieux et très efficace car il n’y a aucune tension appliquée sur les coutures de l’entre-jambe, même si on réussit à faire le grand écart.

Des fermetures éclairs à l’avant et à l’arrière de la cuisse permettent une excellente ventilation par temps chaud. La bande de cuir à l’intérieur du genou assure une bonne prise de sa machine sans glisser.  Personnellement, j’aurais aimé qu’elle se prolonge jusqu’au bas du pantalon et me protège de la chaleur de mon moteur en été.  Pour compléter, des velcros à la taille sont présents pour l’ajustement et trois bandes de velcros de la mi-mollet jusqu’à la cheville permettent de resserrer le bas du pantalon sur la botte pour prévenir les petits jets qui arrivent du bas lorsqu’on passe dans un trou d’eau à bonne vitesse.

Le Traverse de Klim est sans aucun doute un excellent choix de vêtements pour le quadiste.  Polyvalent, confortable, sécuritaire et, surtout, étanche.  C’est garanti… à vie!

Bilan d'essai: CFMOTO CFORCE 1000 OVERLAND 2022

Pour plus de détails sur les articles Klim.