Randonnée de quad au Nouveau-Brunswick

Randonnée de quad au Nouveau-Brunswick
Bonjour amis quadistes !
Au début du mois d’août, deux amis, mon garçon et moi, avons fait une belle randonnée qui nous a amené au Moose Valley Lodge, Nouveau-Brunswick. Cet endroit, très réputé auprès des motoneigistes et des chasseurs, est situé à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Edmundston. En période estivale, «le Moose» est ouvert les weekends seulement et reçoit les quadistes.
Personnellement, j’y vais une ou deux fois par année,en motoneige, mais c’était la première fois que je planifiais de m’y rendre en quad. Quelques jours avant notre périple, j’ai appelé la ZEC du Bas-Saint-Laurent afin de savoir où je pouvais prendre mon droit d’accès et où étaient situés les sentiers des clubs sur le territoire de la ZEC. Avec ces informations, j’ai pu dresser notre itinéraire à partir de Sainte-Luce. Ça y est, on était prêt pour cette belle aventure.
Samedi matin 06h00, le cadran sonne et Sébastien (mon garçon) et moi nous nous préparons pour le départ prévu à 06h45. J’ai juste le temps de sortir le RZR 570 du garage que Steve et Dany arrivent chacun de leur côté. On est tous excité de cette belle journée qui se prépare. On se dirige vers le garage afin de remplir les réservoirs de nos engins. Là c’est vrai : On part !
La première partie du voyage se fait dans les sentiers du Club VTT Mitis. On a une trentaine de kilomètres à parcourir avant le poste d’accueil de la ZEC située au village de Les Hauteurs. Les sentiers sont très beaux puisque les bénévoles de ces clubs ont travaillé fort pour les améliorer au cours des deux dernières saisons. Plusieurs tronçons ont fait l’objet de bons travaux afin d’améliorer le fond du sentier principal.
Au poste d’accueil, nous prenons notre «passe» quotidienne et on valide les sentiers que nous emprunterons. Les membres des clubs ont droit à un tarif spécial en autant qu’ils demeurent dans les sentiers fédérés.
Nous reprenons notre route qui nous mène au village de St-Charles-Garnier que nous traversons rapidement et nous empruntons le chemin d’accès au territoire de la ZEC proprement dit. Nous sommes en plein chemin fôrestier et nous pouvons contempler les beautés de ce territoire.
Nous passons donc le «Lac des Eaux Mortes» et le «Lac Mestigougèche» avant de quitter le territoire de la ZEC et de tomber dans celui de la Pourvoirie Lechasseur. Une trentaine de minutes après, nous atteignons l’intersection qui nous mènera au Nouveau-Brunswick. Nous prenons une petite pause… Il est 09h30…On est en avance sur l’horaire que je m’étais fixé. C’est une bonne chose !
Après une dizaine de minutes, nous empruntons le petit chemin et après environ 2 kms nous passons à côté d’une affiche qui nous indique que nous entrons sur le territoire du Nouveau-Brunswick. Au cours des kilomètres suivants, on passe progressivement d’un chemin à un plus grand. En moins de 10kms, nous voici dans un grand chemin fôrestier en excellent état. Wow ! Quel plaisir de conduire. Nos quads avalent les kilomètres avec une aisance incroyable et nous nous arrêtons ici et là afin de profiter au maximum de cette magnifique journée. Vers 11h30, nous arrivons dans la cour du Moose Valley Lodge où déjà quelques VCC et VTT sont stationnés.
Nous entrons dans «le Moose» et nous nous installons à une table avec deux motocyclistes que nous avons croisés à quelques reprises en avant midi. Environ 15 minutes après notre arrivée, un orage éclate. Quel bon timing ! Heureusement, Sébastien et moi avions apporté des habits de pluie avec nous…
Après un bon repas et une belle discussion avec nos nouveaux amis, il est temps de prendre le chemin du retour. Nous enfilons donc nos habits de pluie et sortons ravitailler nos véhicules. Le Moose Valley Lodge offre le service d’essence, ce qui est très pratique pour ceux qui viennent de loin.
Une fine pluie nous tombe dessus lors de notre trajet de retour. Ceci élimine toute trace de poussière. Nous apprécions grandement nos «imper» qui nous gardent bien au sec. Nous roulons ainsi sans arrêt pendant un peu plus d’une heure jusqu’à notre retour à la Pourvoirie Lechasseur. Ici, aucune trace de pluie… Je retire donc mon habit de pluie avant de continuer notre périple qui se fait sans heurt.
Pourvoirie Lechasseur
Vers 18h00, nous arrivons à notre point de départ et je vérifie le compteur journalier… 370km ! Quelle belle randonnée!
Pour ma part, j’aimerais bien refaire cette randonnée cette saison. On doit cependant planifier le voyage avant le début de la saison de la chasse puisque les sentiers de Quad de la ZEC ferment lors de cette activité.
Lorsque je repense à cette randonnée, j’ai la tête pleine de beaux paysages et de bons moments passés entre amis.
Bonne fin de saison à tous !
Tour de la Gaspésie en quad 2022 – On part dimanche