Une randonnée avec Aventure-Quad Québec à la pourvoirie Nemiskau

Le club Aventure-Quad Québec est situé au cœur de la Capitale Nationale.  Bien qu’il ne propose que des sentiers d’hiver, le club est actif toute l’année et organise plusieurs randonnées estivales dont quelques-unes en format « week-end ».  Les 17 et 18 juillet dernier, je me suis donc jointe à un groupe de 24 personnes réparties sur 14 machines pour une superbe randonnée qui nous a menés jusqu’à la pourvoirie Nemiskau en haute Mauricie.  Après presque deux ans sans avoir pu rouler en groupe, c’est avec grand plaisir que j’ai renoué avec ces incontournables du quad : les nouvelles rencontres, le partage des expériences, le social et les bons repas de groupe.

 La préparation

L’excellente organisation a été soulignée par plusieurs participants.  Nos guides et accompagnateurs étaient très bien équipés, très bien renseignés et avaient pensé à ces petits détails qui font toute la différence dans l’œil du participant. Dès notre arrivée au point de départ à Ste-Thècle, Éric, notre guide et chef de groupe, Julie et Jonathan se sont chargé de rendre tout le monde à l’aise.  Certains font connaissance et pour d’autres ce sont d’heureuses retrouvailles.  Quelques-uns font leur première randonnée de deux jours et reçoivent aide et conseils des plus expérimentés sur l’arrimage des bagages ou des vêtements à porter.

Par la suite, un briefing de sécurité est fait avec tout le groupe et on explique la méthode que nous allons utiliser lors des déplacements :  le râteau.

Cette méthode sera particulièrement appréciée lors de notre week-end afin de se distancier un peu et d’éviter ainsi d’avaler trop de poussière.  Voici comment cela fonctionne :

–       Le guide est toujours à l’avant du groupe

–       A chaque intersection, le guide s’arrête et attend le quad qui le suit afin de le positionner en direction de la route à suivre.

–       Ce quad reste à l’intersection et tous les autres le dépassent

Que nous réserve la flotte de quad Polaris 2023 ?

–       Le râteau est le quad de fin de peloton.  Il reste toujours à l’arrière et lorsqu’il arrive au quad immobilisé, il lui fait signe de reprendre la route devant lui.

Le râteau est habituellement un bénévole du club qui saura aider un quadiste qui est en panne ou qui est blessé.  Le pauvre est assuré de presque toujours rouler dans la poussière car c’est le seul qui rattrape constamment les autres.  Merci Julie et Jonathan d’avoir veillé sur nous toute la randonnée! De cette façon, inutile de rester près du quad qui nous précède de peur de rater un virage et perdre le groupe.  Ceux qui utilisaient cette méthode pour la première fois se sont dit enchantés de l’avoir apprise.

 La randonnée

C’est donc avec une température radieuse que nous quittons Ste-Thècle vers 8h30 avec comme objectif d’atteindre La Tuque pour le dîner.  Les sentiers étant en majorité des chemins forestiers dans cette partie du trajet et le groupe roulant à une bonne cadence, c’est sans difficulté que nous y parvenons.

Après le ravitaillement des machines et des estomacs, nous reprenons la route vers notre destination : la pourvoirie Nemiskau.  Il fait 27 degrés et le soleil est très présent.  Notre vitesse diminue alors que le trajet emprunte des sentiers plus rocailleux et moins larges où il reste de belles flaques d’eau des pluies des derniers jours. Je décide d’utiliser quelques-uns de ces trous d’eau pour me rafraîchir un peu même si je ne suis pas dans les premiers quads à y passer.  Résultat :  plusieurs bains de boue et une apparence très sale à l’arrivée, mais avec un grand sourire au visage !

 

La pourvoirie

Le site principal de la pourvoirie est magnifique et compte plusieurs bâtiments autour du lac Pal dont l’auberge principale et quelques chalets.   Notre groupe est un peu à l’écart et occupe entièrement deux pavillons surplombants le lac et ses installations.  Après avoir secoué un maximum de poussière de mon équipement et mes vêtements, j’ose entrer dans notre spacieuse chambre où je laisse les bagages pour rapidement jetter un œil sur l’environnement.

Côte-à-côte Kawasaki 2022 – Un retour sur les nouveautés

 

Sur notre niveau, un coin spa et une terrasse avec une belle vue plongeante sur le lac me permet de voir les quais, la plage et les jeux d’eau qui sont très invitants par une telle chaleur.  Des kayaks, canots et paddleboards sont également à la disposition des clients et plusieurs membres de notre groupe y descendent pour faire trempette et s’amuser dans l’eau avant la douche.  Nous nous retrouvons ensuite à la salle à manger de l’auberge pour un délicieux repas de fondue à volonté.  C’était un peu spécial comme atmosphère, les gens avaient vraiment l’air contents et avaient tant à raconter que la soirée s’est déroulée en un éclair.

 

Le retour

Le lendemain, après un bon déjeuner, nous revoilà repartis vers La Tuque où nous prenons un lunch pour le dîner qui a lieu près d’une rivière.  En matinée, malgré la distance que nous laissons entre les quads, impossible de ne pas rouler dans la poussière qui semble restée suspendue dans les airs vu l’absence de vent.  Puisque la température est encore plus chaude que la veille, à la demande générale, notre guide nous propose un arrêt en après-midi où il sera possible de se baigner et se rafraîchir un peu.

Arrivés au lac Mékinac, j’ai eu toute une surprise de voir autant de quads, jeeps et motos enduros qui ont eu la même idée que nous. Il y avait facilement une trentaine de véhicules stationnés et plusieurs embarcations sur le lac.  Quel bonheur de retirer ses bottes et de relever ses pantalons pour faire une petite trempette de pieds sur la plage.  Je m’asperge généreusement d’eau pour me rafraîchir pendant que d’autres profitent d’une bonne baignade, puis nous reprenons notre route après 30 minutes de pause.

 

La dernière portion de la randonnée s’est faite rondement, toujours dans la poussière et la chaleur et nous retrouvons nos remorques vers 16h00.  Le groupe est très satisfait et on le souligne plusieurs fois en remerciant les organisateurs et les collaborateurs.  Certains réservent déjà leur place lors de la prochaine randonnée du club.  Superbe organisation, très belle pourvoirie, j’ai déjà hâte de rouler de nouveau avec vous !

Passer du droit d’accès à la carte de membre… Pourquoi pas ?