Bien connaître la réglementation

Début de saison : un rappel de quelques règles de sécurité

Selon le porte-parole de la Sûreté du Québec en matière de quad, monsieur Carl Soucy, plusieurs quadistes ne connaissent pas véritablement la règlementation en vigueur pour la pratique de leur activité favorite.

Dans une entrevue qu’il nous accordait, il nous a mentionné que ce constat était très fréquent lors des différentes opérations de surveillance qui se déroulent dans les sentiers. À la Sûreté du Québec, plus de 450 patrouilleurs sont formés pour le quad et la motoneige. Ils sont très actifs surtout que l’on retrouve plusieurs nouveaux d’adeptes dans les sentiers. Cette situation résulte du fait qu’en raison de la pandémie, et comme les gens ne pouvaient pas voyager, ils ont décidé d’investir dans des loisirs à pratiquer ici dont le quad. Ces derniers manquent souvent d’expérience et de connaissances de la pratique de l’activité. Il faut aussi savoir que la conduite d’un VTT, demande certaines connaissances, qui ne sont pas incluses dans le prix de vente des véhicules.

Tout cela fait en sorte que monsieur Soucy et son équipe doivent demeurer vigilants, en surveillant de près les sentiers. La grande majorité des quadistes d’expérience respectent les règles dans les sentiers. Ils doivent toutefois se rappeler que plusieurs qui circulent sont nouveaux et que l’expérience manque dans bien des cas.

Ces nouveaux adeptes croient que l’on peut se promener partout avec un quad alors que les habitués savent qu’il faut respecter les sentiers, les propriétés privées, le voisinage des sentiers, dans le but ultime de garder l’activité acceptable socialement.

Pour tout savoir sur la réglementation maintenant en vigueur, en raison des modifications apportées avec la nouvelle version de la Loi sur les véhicules hors route, il faut consulter le site du ministère des Transports. Le site de la Fédération québécoise des clubs quad peut aussi vous fournir des informations très utiles.

Présentement, les quadistes doivent s’unir et dénoncer les délinquants qui ,par leur comportement et leur attitude, détruisent l’activité. Selon les chiffres officiels, plus de 80% des accidents sont dus à la conduite avec les facultés affaiblies ou à des renversements. Très souvent, les gens ne portent pas leur casque et des mineurs peuvent être à bord des quads et des côte-à-côtes, sans casque sur la tête. Il faut corriger ces comportements et ne pas craindre de signaler les comportements à problème aux autorités dans votre coin de pays.

CFMOTO dévoile le tout nouveau modèle CONCEPT NK-C22 et sa moto électrique ZEEHO à l'EICMA 2022

Pour lire l’article original :

Journal de Québec