Droits d’accès ou cartes de membre, là est la question!

Droits d’accès ou cartes de membre

Le présent article fait suite à une longue réflexion que j’ai eue et que j’ai toujours à ce jour concernant le manque flagrant de bénévoles que l’on retrouve dans la majorité des clubs de quadiste. En effet, dans plusieurs clubs toutes les opérations et l’administration sont faites par une poignée de bénévoles qui se dévouent corps et âme pour offrir les meilleurs sentiers possible à leurs membres.

Mission numéro un des clubs

Droits d’accès ou cartes de membre, là est la question!

Pour chacun des clubs de quadistes, la mission numéro un est d’offrir le meilleur réseau de sentiers possible où les amateurs pourront circuler de façon sécuritaire en quad. Oui, il y a d’autres aspects à considérer, mais la priorité pour tous les clubs demeure la même! Ceci dit, cela ne se fait pas en criant ciseaux… En effet, de nombreuses embûches parsèment le chemin des administrateurs et bénévoles. Pertes de droit de passage, négociations de nouveaux tracés, entretien des sentiers, budgets restreints, mauvaise presse, manque de considération de la part des intervenants locaux, quadistes délinquants et manque de bénévoles ne sont que quelques exemples qui font partie de la réalité des administrateurs d’une grande partie des 140 clubs de la province.

Saviez-vous que?

Droits d’accès ou cartes de membre, là est la question!

Saviez-vous que bon nombre de quadistes qui se procurent leur droit d’accès ne réalisent pas qu’ils deviennent de facto membres d’un club de quadiste? Pour eux, acheter un droit d’accès signifie acheter un service, c’est-à-dire le droit de circuler dans les sentiers, sans plus. Comment alors les sensibiliser à l’importance de respecter les consignes que peut émettre un club? Comment les convaincre de respecter la signalisation, les limites de vitesse (particulièrement dans les zones habitées)? Ils vous diront d’emblée, j’ai acheté un droit d’accès… Un droit de circuler!

Pourquoi pas une carte de membre?

Pourquoi ne pas changer simplement le nom du droit d’accès pour carte de membre? En fait, puisque le droit d’accès est associé à un véhicule et que légalement un véhicule ne peut pas être membre d’un club, on ne peut pas simplement faire cela. Il y a de nombreuses années, l’industrie de la motoneige avait dû passer de la carte de membre au droit d’accès pour des considérations légales qui sont encore les mêmes aujourd’hui.

La Tuque: Le nirvana du quad!

Sentiment d’appartenance

Droits d’accès ou cartes de membre, là est la question!

Comment alors cultiver le sentiment d’appartenance à notre club? Comment sensibiliser les gens à devenir bénévoles de leur club respectif? Si tous ceux qui achètent un droit d’accès s’impliquaient serait-ce que quelques heures par année dans leur club, ceci ferait une énorme différence. Ça peut être aussi banal que de couper quelques branches qui dérangent dans le sentier, déplacer une pierre qui nuit à la circulation, replacer un panneau ou une balise qui est tombée…

Le retour de la carte de membre : ma réflexion

Alors, pourquoi ne pas modifier quelque peu le modèle? Je propose donc que les clubs vendent une carte de membre qui serait assortie d’un droit d’accès. Avec l’arrivée de la vente des droits d’accès en ligne, je crois que le timing serait vraiment parfait.

Ainsi, au moment de choisir le club lors de l’achat en ligne, on choisirait le club auquel on veut devenir membre. À cette carte de membre serait associé un droit d’accès pour un véhicule quad. Lorsque le quadiste recevrait l’enveloppe, celle-ci contiendrait son droit d’accès, l’assurance responsabilité, mais également une carte de membre plastifiée avec le nom du membre et celui de son club. L’idée est de montrer concrètement le fait que la personne est réellement membre d’un club de quadiste. Ainsi, lorsque le club le contacterait (par courriel par exemple), il serait peut-être plus enclin à s’intéresser au message. Si le club organise une activité, il montrera peut-être plus d’intérêt à y participer.

Droits d’accès ou cartes de membre, là est la question!

Les coûts de ces changements

Bien entendu, il y aurait des coûts associés à cette modification, mais ils seraient quand même minimes. Il y a bien sûr le coût associé à l’émission d’une carte qu’on peut environ évaluer à 1 $ ou 2 $ tout au plus. Le système de vente de droit d’accès en ligne devrait aussi être modifié quelque peu, mais cela ne devrait pas être majeur non plus. Il reste aussi l’amendement des règlements généraux de la Fédération et aussi des clubs afin d’y insérer le concept de carte de membre.

Tour de la Gaspésie en quad 2022 – On part dimanche

Les effets attendus

Bien entendu, les effets ne seront pas immédiats. C’est un processus qui prendra du temps, plusieurs années peut-être, mais tranquillement, l’attitude de certaines personnes changera. Ceci les amènera peut-être à vouloir s’impliquer selon leurs disponibilités ou leurs compétences. Certaines autres personnes deviendront possiblement des ambassadeurs de leur club en jasant et sensibilisant les autres quadistes…

Il s’agit ici de changer la mentalité des gens à propos du droit d’accès, de leur club et surtout du travail que des quadistes, comme eux, font bénévolement afin de développer et entretenir les sentiers sur leur territoire.

Ma réflexion continue

Bien que je partage cette réflexion avec vous aujourd’hui, je continue de la peaufiner et d’évaluer les différents aspects que la mise en place d’une telle modification pourrait impliquer. Cependant, je demeure convaincu que le retour du concept de carte de membre serait bénéfique à moyen terme pour l’ensemble des clubs de quadistes.

Droits d’accès ou cartes de membre, là est la question!