web analytics

Essai du Polaris Sportsman Touring 850 SP 2016

Essai du Polaris Sportsman Touring 850 SP 2016

À l’occasion du congrès roulant annuel du Magazine InfoQuad.com dans les Monts-Valin et avec la collaboration de MotoSport 4 saisons, j’ai eu le grand bonheur de faire l’essai d’un Sportsman Touring 850 SP 2016 de Polaris.

Premières impressions

La première chose qu’on remarque sur ce véhicule est la présence du banc pour le passager à l’arrière (je parle ici du banc d’origine et non le coffre cargo que j’ai utilisé pour la randonnée).

Effectivement, ce quad est un modèle Touring, conçu pour 2 passagers. L’empattement du véhicule est un peu plus long de manière à ce que le passager reste devant l’essieu arrière. Le plus grand danger de circuler à deux personnes sur un quad monoplace est que le devant se soulève et qu’on perdre la traction sur les roues directionnelles ou que l’on renverse le véhicule sur le dos. Le fait d’avoir le passager devant l’essieu arrière élimine ces problèmes. Le banc, les poignées et les marchepieds surélevés spécialement pour le passager offrent une position assise très confortable et sécuritaire. Pas besoin de s’agripper à la taille du conducteur pour rester sur le véhicule. Vu que ce quad est spécialement conçu pour deux personnes, il n’est pas nécessaire de faire un cours et d’obtenir un certificat d’aptitude pour la conduite d’un quad avec un passager.

Le design général du véhicule est aussi très réussi. La couleur « Sunset Red » est magnifique. Les porte-bagages avant et arrière moulés donnent au très beau cachet moderne. Avec leur contour couleur aluminium et leur fond noir, les roues d’alliages sont très jolies et vont le rester au fil des années. Le devant typique avec le logo Polaris est très bien réussi et protège bien les équipements critiques (entre autres le radiateur) au cas ou il y aurait une collision frontale légère avec des arbres, roches ou autres véhicules.

Spécifications

Motorisation

Ce Sportsman est équipé d’un moteur Pro Star 850cc développant 78HP. Il est équipé de l’injection électronique de carburant (EFI – Electronic Fuel Injected) et c’est un moteur haut volume (H.O. – High Output).

Suspension

La suspension est indépendante aux 4 roues. Des doubles bras triangulés avec un débattement de 9po sont à l’avant et à l’arrière le modèle est équipé de la légendaire suspension IRS (Independant Rear Suspension) de Polaris. Dans ce cas particulier, ce sont des doubles bras triangulés avec 10,25po de débattement. Il ne faut pas oublier de mentionner que des énormes barres de torsion sont également installées sur la suspension arrière. Ce tout procure une impressionnante garde au sol de 11,25po, une des plus hautes de l’industrie sur un quad.

Polaris RANGER 2025 : Rafraîchissements, Améliorations et Nouveautés à Venir


Suspension à l’arrière


Suspension à l’avant

Capacité et dimensions

Le porte-bagage avant peut supporter 120lbs et le porte-bagage a quant à lui une capacité de 240 lb. Le réservoir d’essence peut contenir 19,9L (5,25gal) d’essence. Le poids à sec du quad est de 804 lb. Hors tout le Sportsman 850 Touring SP est de 86,5po de long, 47,6po de large et 58,35po de haut. La capacité de remorquage est 1500 lb.

Autres équipements

Le groupe SP comprend la direction assistée électronique (EPS – Electronic Power Steering). Le sélecteur d’entraînement nous permet de choisir entre 2 roues motrices, 4 roues motrices sur demande (AWD – All Wheel Drive On Demand) ainsi que 4-roue motrice avec contrôle de descente active.


Le sélecteur d’entraînement

Paré pour le départ!

Il faut bien apporter quelques bagages quand on part en randonnée, n’est-ce pas? Le coffre avant du Sporstman 850 Touring SP paraît à première vue très peu profond et donne l’impression qu’on ne peut rien y mettre. Vous savez toutes les petites choses qui traînent à gauche et à droite dans le fond du grand coffre qu’il faut tout vider pour les retrouver? Bien vous pouvez toutes les ranger dans le coffre avant. À ce moment, vous serez impressionné de la quantité de chose qui peut y entrer. Il est excellent pour y mettre les objets de valeur à l’abri des intempéries (cellulaire, gps, porte-feuille, lunette de soleil, etc…) Il est possible de verrouiller le tout avec un petit cadenas, mais il est également très simple d’entièrement retirer le coffre en quelques secondes et sans effort pour le rentrer à l’hôtel le soir. En effet, il y a simplement deux leviers à relever pour pouvoir retirer le coffre. Le retrait du coffre donne également accès à la maintenance du radiateur (liquide de refroidissement) et au filtre à air.

Dès qu’on s’assit sur le Sportsman, on constate immédiatement que la position assise est très naturelle et confortable. C’est à plus long terme cependant qu’on l’apprécie vraiment. La configuration du moteur à deux cylindre en parallèle et la transmission à l’arrière de celui-ci procure au Sportsman la largeur de selle la plus petite de l’industrie. Après plusieurs heures de randonnée en sentier cahoteux, vous ne vous réveillerez pas le lendemain avec l’impression d’avoir participé à un violent rodéo la veille. Il est également très facile de bouger d’un côté ou l’autre du quad pour déporter son centre de gravité en conduite sportive.

Polaris relève la barre dans le monde de la course en présentant le Gen 2 RZR Pro R Factory

La première chose frappante après seulement avoir mis la clé de contact à ON est que la direction assistée devient immédiatement active (sans même avoir démarré le moteur). Il devient donc immédiatement possible de tourner le guidon avec le petit doigt. Il n’y a pas d’ajustement « manuel » que l’on peut faire avec la direction assistée. Elle est là et active en tout temps. Ceci apporte donc une inquiétude, est-ce que ça sera trop d’assistance ou pas assez selon les différentes conditions de sentier et les différentes vitesses? Hé bien pas du tout! L’ajustement automatique est toujours parfait. Le guidon extrêmement facile à manœuvrer à basse vitesse et aucun flottement n’est présent à haute vitesse. De plus, il n’y a aucun retour de vibration dans les bras du pilote.

Et on roule!

Immédiatement après avoir démarré le moteur, il nous rappelle très gentiment que c’est un gros 850cc. En effet, le vrombissement est très agréable à n’importe quel régime. Quand on écrase l’accélérateur, on a l’impression que les vannes s’ouvrent et que le moteur « High Output » veut avaler à grande bouché tout l’air disponible. Ce son n’est pas du tout désagréable. Les accélérations et les reprises sont bonnes. Le ratio poids-puissance est juste correct pour rester sécuritaire et avoir beaucoup de plaisir. Cependant, à cause du poids élevé, ne vous attendez pas à arracher le bitume et faire crisser les pneus en écrasant l’accélérateur lors de reprise à vitesse moyenne.

La suspension fait un travail extraordinaire. Les petites bosses ne sont aucunement transmises au pilote. Nous avons roulé dans des bonnes sections de « planche à laver » et dans des sentiers avec beaucoup de débris et dans tout les cas, le Sportsman est très prévisible et confortable. Le véhicule est hyper stable dans toutes les situations. Même en conduite sportive, il est pratiquement impossible de faire décoller une ou plusieurs roues du sol. Le débattement des amortisseurs et la garde au sol sont amplement suffisants en condition normale.

Le frein moteur est bien présent et fait du bon travail. À vitesse normale, il est suffisant pour arrêter complètement le quad sans se servir des freins. Si on ne désire pas arrêter, il suffit de tenir légèrement l’accélérateur pour que le frein moteur ne prenne pas le dessus. Les 4 disques de freins (un disque dans chaque roue) sont contrôlés par un levier et une pédale. Le levier freine dans une proportion de 70% à l’avant et 30% à l’arrière. La pédale procure le ratio inverse. En situation d’urgence, il n’est pas inquiétant de serrer le levier le plus fort possible. La répartition de la pression de freinage et la stabilité du véhicule procure un arrêt rapide sans avoir l’impression d’être éjectée et de passer par dessus les poignées du quad. Par le passé, seulement un disque servait pour les deux roues arrière. Le freinage laissait alors à désirer. Avec 4 disques, ce problème est complètement résolu.

Polaris RANGER 2025 : Rafraîchissements, Améliorations et Nouveautés à Venir

Les grands garde-boues, les marchepieds pleins et les plaques de protection sous le véhicule procurent une excellente protection pour la mécanique et le pilote.

Points forts

  • Stabilité exemplaire
  • Excellent confort pour de longues randonnées
  • La direction assistée est toujours à son summum
  • Fiabilité éprouvée

Points à améliorer

  • Espace cargo pour 2 personnes (avec le banc d’origine d’installer, il est plutôt difficile de transporter des bagages à l’arrière)
  • Sérieusement je me gratte la tête solide. Je ne trouve pas de points vraiment faibles ou qui devraient absolument être corrigés. La seule amélioration que je verrais lors d’une réingénierie du modèle est une réduction du poids.

Conclusion

Le Polaris Sportsman Touring 850 SP 2016 est un excellent quad dans son ensemble. Polaris a reconduit le modèle pour 2017 sans changements. Pourquoi modifier une formule gagnante? Avec un prix de détail de 13 699$, le rapport qualité/prix est très bon. La réputation des Sportsman d’être une machine récréative sans compromis pour l’utilitaire est respectée. Les capacités, le confort et la puissance du véhicule permettent de réaliser des travaux ardus et procure un grand plaisir en sentier. Ce Sportsman sera excellent pour les couples qui désirent faire des randonnées de plusieurs jours en sentier et pour travailler de temps à autre à la maison ou dans le bois.

Infoquad.com désire remercier l’équipe de MotoSport 4 saisons d’avoir rendu cet essai possible.

Avec Jonathan, un des membres de l’équipe de représentant de Motosport 4 saisons

Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir au courant de nos derniers essais et articles 😎

Nous ne spammons pas ! Un lien de désabonnement est présent au bas de chacune de nos infolettres.