Mon premier contact avec le Maverick X3 2017

Mon premier contact avec le Maverick X3 2017

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de faire l’essai du tout nouveau Maverick X3 2017 de Can-Am. Ces essais ont eu lieu à Orlando en Floride sur une piste spécialement aménagée pour l’occasion… Bien entendu, ces essais m’ont permis d’avoir un premier contact avec le X3 et je dois bien l’avouer, j’en redemande encore!!!

Avant de vous livrer mes impressions sur ce trop court essai, parlons un peu de ce nouveau côte à côte qui ne laisse vraiment personne indifférent… Lors de la présentation, Can-Am a mis l’emphase sur trois mots qui décrivent très bien les objectifs que les ingénieurs de BRP avaient en tête lorsqu’ils ont conçu le Maverick X3 : provocant, précis et puissant.

Can-am Maverick X3 2017
Mon premier regard sur le Maverick X3 2017

Provocant

Juste à regarder le nouveau X3, on sent une montée d’adrénaline en nous… De prendre place derrière le volant ne fait qu’accentuer le désir de partir à l’assaut des sentiers. Les gens de Can-Am ont conçu le Maverick X3 en mettant l’accent sur le pilote. Tout est pensé afin d’optimiser la position de conduite, l’expérience lorsqu’on roule et les performances.

Can-am Maverick X3 2017

Avec une position assise plus basse, le centre de gravité est rabaissé ce qui nous met immédiatement en confiance lorsqu’on négocie des courbes prononcées. La garde au sol est impressionnante et combinée avec un débattement de suspension de 24 pouces à l’arrière et de 22 pouces à l’avant, le conducteur sait que le Maverick X3 peut emprunter les parcours les plus accidentés et gravir les obstacles sans problème.

Précis

L’expérience de conduite est en relation directe avec le comportement d’un véhicule… C’est encore plus vrai lorsqu’on conduit un quad. Afin de pouvoir tirer un maximum de satisfaction lorsqu’on est au volant d’un bolide comme le Maverick X3, il est important de se sentir en confiance donc d’avoir une grande précision de conduite, peu importe la vitesse ou l’état du terrain où on circule. On doit aussi sentir que le véhicule demeure prévisible en toute circonstance… Là, le pilote peut vraiment sentir qu’il ne fait qu’un avec lui.

Toujours afin d’ajouter à la précision du X3, la conduite permet une rotation d’un tour et demi (de butée à butée). Il est donc possible de passer d’un braquage complet d’un côté, à un braquage complet dans le sens opposé en tournant le volant que d’un tour et demi. Alors, le moindre « input » au volant se traduit immédiatement sur les roues.

Analyse pré randonnée : Polaris Ranger SP 570 édition Northstar 2022

Puissant

Le Maverick X3 est équipé d’un moteur Rotax 900 ACE Turbo qui développe un impressionnant 154 HP. C’est à ce jour, le moteur de série le plus puissant de l’industrie. Selon le fabricant, le Maverick X3 peut s’élancer de 0 à 96 km/h (60 mph) en 4,9 secondes… Que dire de plus?

Can-am Maverick X3 2017
Le Moteur Rotax 900 ACE Turbo est bien intégré au châssis

Mon premier contact

Disons d’abord que ma fenêtre d’opportunité pour faire l’essai du Maverick X3 était très mince alors il faut comprendre qu’il ne s’agit pas ici d’un essai intensif, mais bien d’un premier contact. De plus, on était plusieurs sur la piste en file indienne avec des guides à l’avant et à l’arrière qui limitaient la vitesse du groupe. En jouant un peu à l’élastique, j’ai tout de même pu m’amuser.

Can-am Maverick X3 2017

En prenant place derrière le volant quelques minutes avant le début de l’essai, j’ai été impressionné par le confort et la position naturelle qu’offre le siège et le poste de pilotage en général. C’est très bien conçu et la qualité des matériaux et de l’assemblage est impressionnante.

Au moment de partir le moteur, le son de celui-ci est racé et en pressant sur l’accélérateur, on n’a que le goût de lancer le Maverick X3 sur la piste… Patience, le groupe devant moi part tranquillement.

Mon premier tour de piste est plutôt tranquille puisque j’analyse le tracé, les virages, les sauts, les séquences de bosses et le bout droit. Après ce premier tour, je laisse le véhicule devant moi s’éloigner… encore un peu, un peu plus… Ça y est, j’appuie à fond sur l’accélérateur et le moteur s’élance immédiatement comme s’il était connecté directement à mon cerveau. Je tourne le guidon afin de négocier la courbe de 180 degrés qui se présente devant moi ainsi que la première série de bosses. Je dois appliquer les freins à ce moment afin d’éviter d’entrer en collision avec le véhicule qui me précède… Mon cerveau prend quelques secondes afin d’analyser tout ce qui vient de se passer en ces quelques secondes. Wow! Mon sourire déborde le casque que je porte et je répète ce petit manège plusieurs fois au cours des minutes suivantes.

Bilan d'essai: CFMOTO CFORCE 1000 OVERLAND 2022

Voici maintenant ce que j’ai observé lors de cet essai…

Le moteur

On sent très bien les 154 HP lors des accélérations. Contrairement à certains moteurs turbocompressés, on ne sent pas un « coup » abrupt lorsque le turbo « embarque »… La poussée du turbo est plus subtile et les accélérations sont plus graduelles et prévisibles tout en étant excitantes et puissantes. Les reprises sont immédiates et on ne sent aucun délai lorsqu’on presse l’accélérateur. C’est vraiment intense lorsqu’on sort d’un virage et qu’on libère la bête!!!

La suspension

Soyons sérieux, 22 pouces de débattement à l’avant et 24 pouces à l’arrière… Le Maverick X3 négocie les petites, moyennes et grosses bosses très aisément! Même lorsqu’on fait sauter le X3 sur le dessus d’une grosse bosse il retombe au sol en absorbant complètement le choc. Dans les séries de bosses, non seulement la suspension les mangent littéralement sans broncher, mais la conduite du Maverick X3 demeure très prévisible. Le niveau d’effort du pilote est minimisé alors que son expérience de conduite au volant est maximisée. Ci-dessous on peut voir le débattement (une partie) de la suspension arrière du Maverick X3.

Can-am Maverick X3 2017
Suspension arrière étirée…

Can-am Maverick X3 2017
Suspension arrière partiellement comprimée…

 

Châssis

Lorsque vous verrez un Maverick X3 en personne, penchez-vous et examinez les composantes du châssis attentivement. Vous constaterez vous aussi que ce quad est très robuste et conçu pour endurer les longues heures à rouler dans les pires terrains que vous pouvez imaginer.

Can-am Maverick X3 2017
Le châssis du Maverick X3 est robuste et conçu pour durer

Et maintenant quoi?

Comme vous l’avez sans doute compris dans ce texte, il est clair que ce bref essai et ces quelques moments de sensations intenses n’ont fait qu’allumer un désir de pouvoir essayer plus intensivement le Maverick X3 et non pas sur une piste aménagée, mais bien dans l’environnement réel et les types de terrains que l’on rencontre au Québec.

Bilan d'essai: ARGO XPLORER XR 570 LE 2022

L’équipe d’InfoQuad.com travaille présentement avec ses partenaires pour rendre possible cet essai au cours des prochaines semaines… Restez à l’affut, nous vous tiendrons informé sur le Magazine InfoQuad.com.