Le Club de VTT de la Matapédia : Un club de quad unique et humain

Club de VTT de la Matapédia

Un club unique et humain

Dans le cadre du Festival Quad Matapédien, j’ai eu la chance de m’entretenir avec le Président du Club de VTT de la Matapédia, M. André Blouin, au belvédère de la chute à Philomène. Ce n’est qu’une des réalisations du Club qui le rend particulièrement fier, avec toutes les raisons du monde.

Cette construction a été financée en majorité par son Club, par une dizaine de différents clubs de Quad de la région et a aussi pu compter sur l’appui d’une vingtaine d’organismes de divers milieux. C’est avec le regard brillant que M. Blouin m’explique qu’un des buts du belvédère, c’est de rendre la chute accessible aux gens à mobilité réduite. Pour preuve, c’est d’ailleurs son bon ami, ayant été victime d’un accident de motoneige et se déplaçant maintenant en fauteuil roulant, qui a eu l’honneur de couper le ruban rouge à l’inauguration.

Son «?bateau volant?», comme il se plaît à l’appeler, est le 2e plus long belvédère au monde, après celui du Grand Canyon, qui est seulement un mètre plus long. Il «?flotte?» dans le vide à une hauteur respectable de 33 mètres. Sa construction s’est faite sans machineries lourdes dans le but de ne pas endommager la nature qui l’entoure. Un vrai tour de force d’ingénierie, réussi avec brio.

La minuscule communauté 225 habitants de St-Alexandre-des-Lacs accueille maintenant 350 à 550 touristes TOUS LES JOURS venant contempler la magnifique chute dans un décor absolument féérique et surtout, admirer le chef-d’œuvre architectural de la construction du belvédère.

Se serrer les coudes, c’est quelque chose qu’ils ont bien compris. Mentionnant que le projet était vraiment extraordinaire, M. Blouin m’indique que le Club de VTT de la Matapédia a un secret pour leur succès?: l’action citoyenne. J’apprends ainsi que le Club est très impliqué dans le Club des Déjeuners, l’Âge d’Or, la Fabrique, etc.

Comme il le dit si bien :

« Les gens de ces organismes ne sont pas tous des quadistes et n’aiment pas forcément les quadistes. Que le Club leur donne un coup de pouce, c’est un peu pour qu’ils nous tolèrent et que tout le monde tire son épingle du jeu en fin de compte?».

Et lorsque le Club a besoin de «?bras?» pour la réfection des ponts et l’entretien des sentiers, les gens affluent, quadistes ou non. Vous croyez que le débroussaillage, la mise à jour de la signalisation et de l’état des sentiers, totalisant 691 km, se fait en combien de temps au début de la saison estivale?? En une seule journée. Eh oui?! Une journée est choisie et les bénévoles y sont nombreux. En guise de récompense, le Club offre le souper pour tout le monde?! L’esprit d’entraide et de solidarité, c’est payant, pour tout le monde.

Maui Off-Road Adventures à Hawaii

Tel que mentionné précédemment, l’environnement est aussi un aspect très important pour le Club. C’est dans cette optique que des toilettes écologiques ont été aménagées dans le stationnement du site de la chute à Philomène afin de minimiser l’empreinte écologique des nombreux visiteurs. Un autre exemple concret, la semaine avant le Festival, des castors ont érigé un barrage à proximité des circuits proposés, inondant certains secteurs. Détruire le barrage??

«?Pas question?» de répondre M. Blouin. «?Ils sont chez eux. C’est nous qui devons nous adapter, pas l’inverse?».

Des tuyaux afin de faire dévier la trajectoire de l’eau ont donc été installés, castors et quadistes sont donc aux anges?!

Ce sont de telles valeurs, vertes,?écologiques?et?respectueuses?qui font en sorte que les résidents contactent directement le Club afin de donner accès à leur propre terrain pour que soient aménagés de nouveaux sentiers. Les habitants veulent partager leurs magnifiques paysages et savent que le Club en prendra bien soin. Partenariat gagnant pour tous les partis. Propriétaires heureux : quadistes heureux?!

En résumé, rencontre avec un homme impliqué, passionné et… passionnant.