Nouveau-Brunswick: Petite victoire, mais un grand pas!

Club VTT Chaleur

CHALEUR – 17 février 2016 – Des projets totalisant plus de 700 000$ pour la région Chaleur dans l’industrie du VTT.

Le Club VTT Chaleur a vu ses projets étalés au grand jour le mercredi 17 février dernier, alors que le coordonnateur du développement à la Fédération des VTT du Nouveau-Brunswick, Jacques Ouellette, était le conférencier.

Membres du club, invités spéciaux et le public en général ont été convoqués pour cette première présentation publique à laquelle près de 130 personnes ont assisté.

Au total, les projets présentés par le Club VTT Chaleur, qui comptait 1 400 membres en 2015, représentent un investissement de pas moins de 700 000$ étalés sur quatre ans. Il en va de la construction de nouveaux sentiers à Allardville, Rough Waters, St-Sauveur, au Club de motoneiges Chaleur, à Nigadoo et à Belledune.

Le financement pour ces projets proviendra : du Village de Belledune qui a consenti 200 000$ dans son budget 2016; 38 000 $ en inventaire, que le club possède déjà en infrastructures, et main d’œuvre bénévole; 106 500 $ de différentes sources de revenus du club, et 91 500 $ espérés du Fonds d’infrastructure des sentiers offert par le ministère du Tourisme, Patrimoine et Culture. Les membres de ce club sont invités à participer à une campagne de don volontaire d’un montant de 20 $ qui facilitera la réalisation de ces projets. L’échéancier prévu est de trois ans avec une année additionnelle pour la connexion Bathurst-Beresford. Un projet qui est évalué à pas moins de 250 000$.

Le deux sujets qui ont retenu le plus l’attention sont les projets de Belledune et le vote du conseil municipal de Bathurst pour donner accès aux VTT et côtes à côtes au centre-ville de Bathurst qui ouvre la porte toute grande pour enfin développer un accès quatre saisons entre Bathurst et Beresford. On parle d’une petite victoire, mais d’un grand pas qui va permettre à l’industrie touristique du VTT de franchir un grand nombre de barrières.

CFMOTO dévoile le tout nouveau modèle CONCEPT NK-C22 et sa moto électrique ZEEHO à l'EICMA 2022

Présents à cette conférence, le maire de Belledune, Ron Bourque et le conseiller de Bathurst, Serge Lagacé, y sont allés respectivement de leurs commentaires. «Nous sommes heureux de participer au développement de cette industrie. Nous avons compris l’importance que ceci aura pour amener une clientèle additionnelle à notre club de motoneiges et permettre un accès à nos infrastructures touristiques aussi importantes que la Passe à saumons», a fait savoir le maire Bourque.

«Vous devez comprendre que le conseil municipal de Bathurst n’a pas juste voté en faveur d’un accès demandé par la fédération pour aller à un hôtel et services au centre-ville, mais bien de tout accès qui favorisera l’arrivée de cette industrie touristique à d’autres endroits recherchés par vos amateurs de VTT. C’est à vous maintenant de demander. Nous vous attendons.»

Cela dit, les démarches pour identifier un nouvel accès qui éliminerait le chaînon manquant entre Bathurst et Beresford est déjà sur la table à dessin. Pour ce faire, le conférencier a lancé un appel aux deux autres groupes de sentiers pour former une coalition. À ses dires, il y a possibilité de développer un sentier qui répondra aux attentes de tous. Sur le champ, le président du Club de motoneiges Chaleur, Valmont Haché, a remis au conférencier une lettre attestant que ce club acceptait d’être partenaire dans le développement d’infrastructures favorisant grandement les clubs respectifs en autant que les sentiers respectifs demeurent séparés pour des raisons évidentes tout en se partageant les ponts et de très courtes distances conformément aux principes d’ententes réalisées entre les deux Fédérations. Ces initiatives sont vues comme un modèle très positif envers le développement touristique dans la région, tant pour le VTT que la motoneige.

De nombreuses démarches sont à suivre, dont une rencontre avec les représentants politiques, du Tourisme et autres partenaires envisagés.