Bilan mi-saison : Outlander 1000r XT-P 2017

Outlander 1000r XT-P 2017
Depuis la mi-juin, je fais l’essai du Outlander 1000r XT-P 2017. Au cours de cette période, j’ai parcouru un peu plus de 1000 kilomètres. Voici donc mon bilan de mi-saison et mes impressions sur ce véhicule tout-terrain.
Lors de mes essais, j’ai eu le temps de tester le véhicule dans différents types de sentiers.
La plupart étaient des sentiers larges et bien entretenus, mais j’ai aussi parcouru des sentiers plus exigus et souvent difficiles d’accès.
La performance du véhicule dans sa totalité est excellente, la puissance du moteur 1000r est très bien exploitée tout au long de la plage. En ce sens, la transmission CVT fait un excellent travail.
Il est peu fréquent que l’on entende la courroie d’entraînement glisser. Au niveau d’un départ arrêté en sentiers, le véhicule accélère rapidement. Il faut bien contrôler l’accélérateur pour exploiter toute la puissance que ce véhicule peut nous donner, même en utilisant les quatre roues motrices (4X4). Si l’on appuie trop fort, les roues auront tendance à déraper et le véhicule à louvoyer sur la terre, ce qui est tout à fait normal. La suspension FOX ainsi que le châssis font un bon travail pour garder la traction.
L’accélérateur est ferme, mais le contrôle de celui-ci se fait beaucoup mieux que je le croyais au départ. Il est simple de garder une vitesse constante, et ce, même à basse vitesse. On n’a jamais l’impression que le moteur force trop et qu’il manque de puissance. Au contraire, on a toujours le sentiment qu’il peut en prendre et qu’il pourrait même en prendre plus. Les reprises sont impressionnantes et j’apprécie la réponse rapide de l’accélérateur en tout temps.
Le freinage est efficace, mais étant donné la performance du véhicule, on peut parfois se faire surprendre d’arriver trop vite dans la prochaine courbe.
Au niveau de l’ergonomie, le guidon et les poignées du modèle XT-P est bien adapté à ma conduite. Tous les contrôles sont faciles d’accès. Les protège-mains font un excellent travail pour couper le vent, mais aussi pour protéger les mains dans la brousse. Le dégagement des pieds est bon, même avec des bottes. Les repose-pieds protègent bien de l’eau pour ne pas remonter sous nos pieds.
Le braquage du véhicule dans des sentiers exigus est très bon et nous permet de bien éviter les obstacles. La direction assistée lorsqu’elle est utilisée au maximum nous permet de le faire aisément.
Les pneus sont doux à rouler dans tous les types de sentiers. Ils ne sont pas trop agressifs ce qui favorise les randonnées. En fait, plus doux que beaucoup d’autres pneus que j’ai utilisés par le passé, on ne sent presque pas de louvoiement. Les pneus ont démontré une belle capacité à performer dans les sentiers rocailleux et bien adhérer sur les roches. De plus, ils sont particulièrement impressionnants sur les routes asphaltées. Les pneus ne sont pas particulièrement mauvais dans la boue, mais ils pourraient mieux la dégager.
Les trois modes de direction assistée font un excellent travail pour le contrôle du véhicule dans la majorité des situations. Les dérapages sont simples à contrôler considérant qu’il s’agit d’un véhicule utilitaire. Personnellement, je trouve que la direction assistée est un peu trop sensible même en utilisant le moins d’assistance lorsque je pousse le véhicule à ses limites. En particulier lorsqu’il y a des roulières dans le chemin ou que le chemin est cahoteux.
La suspension FOX Podium QS3 sur le véhicule est un bon compromis. Il est très facile d’ajuster la suspension d’un simple clic lors d’une randonnée. La suspension est assez ferme pour ne pas faire plonger le véhicule lors d’un arrêt brusque ou lors d’un départ. Il y a une bonne différence entre les trois modes et le changement de ceux-ci change drastiquement la raideur de la suspension. Dans la majorité des cas, le réglage moyen est efficace à un point tel qu’on ne remarque pas vraiment de différence même lorsque nous avons un deuxième passager sur le véhicule. Les amortisseurs sont efficaces, même dans des terrains beaucoup plus cahoteux.
Ils sont performants au point de garder le véhicule droit dans un chemin très bosselé sans nous faire ralentir.
Le système de refroidissement est efficace et il démarre souvent lorsque l’on se promène un bon bout et que l’on fait des arrêts, ce qui est important pour la durée de vie du moteur.
La consommation d’essence de ce véhicule par rapport à la cylindrée est assez impressionnante. Le réservoir d’essence est assez grand et le véhicule me semble plus économe que d’autres véhicules de moindres cylindrées que j’ai roulé par le passé.
Les phares sont efficaces de soir, surtout lorsqu’on utilise les hautes. L’éclairage est grand et large et on voit bien même sous la pluie intense.
Au courant des prochaines semaines, je vous livrerai mon bilan final. Je vous invite donc à lire ma revue totale sur ce véhicule. Merci à toute l’équipe de Mini Mécanik de Rimouski pour l’essai de ce véhicule.