web analytics

Essai du Can-Am Maverick Sport X XC 2020

Can-Am Maverick Sport X XC|Can-Am Maverick Sport X XC|Can-Am Maverick Sport X XC|Can-Am Maverick Sport X XC|Can-Am Maverick Sport X XC|Can-Am Maverick Sport X XC|Can-Am Maverick Sport X XC

L’année dernière, j’avais eu la chance de faire l’essai du Maverick Sport 1000 DPS. Ce modèle est une valeur sûre pour les randonnées en sentiers en solo ou avec un passager. Cependant, lorsqu’on arrivait dans des sections techniques ou des chemins plus endommagés, on restait quelque peu sur notre faim. Le Can-Am Maverick Sport X XC est tout indiqué pour ce type de terrain.

En 2020, Can-Am a élargi la gamme des Maverick Sport et a introduit le X XC. Ce modèle est plus large et plus haut, mais conserve le même moteur et le même habitacle que le modèle de base.

Bien entendu, lorsque l’occasion s’est présentée d’en faire l’essai, je ne me suis pas fait prier. C’est avec plaisir que je vous présente ce modèle et mes commentaires à la suite de cet essai.

Can-Am Maverick Sport X XC

Le look du Maverick Sport X XC 2020

Dès que l’on pose le regard sur le Maverick Sport X XC, on constate qu’il est conçu pour les quadistes qui désirent sortir des sentiers battus et explorer des terrains inhospitaliers. Il est à la fois 4 pouces plus large, 3 pouces plus haut et a une garde au sol de 14 pouces au lieu de 12 pouces.

Ce gabarit plus grand sur tous ces aspects, s’explique par les bras de suspension plus longs et naturellement, un débattement accrus de 3,25 pouces à l’avant et 2,75 pouces à l’arrière. Can-Am désirait offrir un Maverick Sport pour les plus aventureux et les plus exigeants lorsqu’ils ont conçu l’ensemble X XC.

Can-Am Maverick Sport X XC

Suspension

On retrouve sur ce véhicule une suspension à Bras triangulaire double arqué avec barre stabilisatrice tant à l’avant qu’à l’arrière. Les bras arqués procurent un dégagement plus large sous le quad minimisant la possibilité et le risque de frotter sur une roche ou d’autres obstacles.

Les amortisseurs sont des Fox 2.5 Podium QS3 qui offrent 3 niveaux soit mou, normal ou ferme. On peut facilement passer d’un mode à l’autre sans outil à l’aide d’un bouton. Ainsi, on peut modifier l’ajustement des amortisseurs en moins d’une minute.

Lors de mon essai, j’ai été très surpris du comportement et de l’efficacité de la suspension. En effet, peu importe le type de terrain, le Maverick Sport X XC demeurait bien stable et prévisible. Même dans les virages très prononcés, il ne cherchait pas à plonger ou à faire du sous-virage de façon excessive. Je me sentais bien en contrôle et le véhicule demeurait très prévisible.

En étant plus haut, je me disais que le centre de gravité plus élevé rendrait probablement le Maverick Sport X XC plus susceptible à vouloir verser que la version de base. Et bien, ce n’était pas le cas. Ceci s’explique possiblement par le gain sur la largeur.

Can-Am Maverick Sport X XC

Conduite du Maverick Sport X XC 2020

La conduite du Maverick Sport X XC 2020 est facile et précise. Le système de direction assistée dynamique DPS offre une assistance variable selon la vitesse du véhicule. La calibration est très bien et fait une belle balance entre l’aisance de la conduite et la rétroaction lorsqu’on circule dans des sentiers plus rocailleux ou endommagés.

Le mode « Trail Activ » ermet une conduite plus agressive dans les virages. En effet, ce mode permet de maximiser la vitesse, la prévisibilité et l’efficacité du système 4 roues motrices dans les conditions plus extrêmes. Je parle ici de virages serrés et/ou successifs et de terrains accidentés. Il est aussi utile sur des surfaces offrant moins d’adhérence comme le gravier ou le sable.

Bien entendu, ce système rend la conduite plus facile et prévisible et par le fait même plus sécuritaire.

J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les sentiers fédérés ainsi que de petits chemins non entretenus en Gaspésie. En tout temps, je pouvais apprécier l’efficacité de la conduite sur ce modèle.

Can-Am Maverick Sport X XC

Moteur

Habituellement, sur ce type de machine, je débute mon article en parlant du moteur. Dans ce cas-ci, le moteur et la transmission sont identiques à ce que l’on retrouve sur le Maverick Sport DPS. Le moteur Rotax 1000R est un bicylindre en V de 976 cc développant 100 HP.

Ce moteur répond promptement lorsqu’on appuie l’accélérateur. Sa poussée est très intéressante et continue. Les reprises sont franches sur toute la gamme de puissance.

Ce moteur est équipé du système d’accélérateur intelligent iTC. On dispose donc de deux modes de conduite soit le mode Sport et le mode ÉCO. En mode Sport, le moteur répond très rapidement à tout changement de position de la pédale d’accélérateur. En mode ÉCO, le temps de réponse et la force de la poussée sont plus progressifs. On peut passer d’un mode à l’autre à l’aide d’un interrupteur sur le tableau de bord.

Can-Am Maverick Sport X XC

Habitacle et rangement

L’habitacle est identique à celui des autres modèles de Maverick Trail et Sport. La différence sur les modèles Sport est au niveau des portes qui sont bombées vers l’extérieur. Ceci procure plus d’espace au niveau du haut du corps.

Le cadran numérique est facile à consulter et à utiliser. Il affiche toutes les informations de base ainsi que celles que je considère incontournables telles que l’heure et le second compteur journalier.

Les sièges sont confortables et offrent un bon appui. Ils nous retiennent bien en place lorsque le sentier devient plus accidenté. On n’a donc pas besoin de se battre pour rester bien en place. Les sièges sont ajustables afin d’offrir une bonne position de conduite à des gens de différentes grandeurs.

On retrouve deux compartiments fermés à l’intérieur de l’habitable. Le premier est situé à l’avant du volant et son volume est assez limité (1,5 litre). On peut y conserver les papiers du véhicule, notre portefeuille, notre cellulaire ou tout autre item de petite taille.

Le second rangement est un coffre à gants spacieux de 15,6 litres.

À l’arrière du véhicule. Le plateau de rangement est d’une capacité de 136 kg (300 lb). Il est assez volumineux, mais les rebords à l’arrière sont plutôt petits. On doit donc bien arrimer notre bagage avant de partir en sentier. Can-Am offre un couvre-coffre qui s’adapte très bien avec le look de votre machine. C’est une option à considérer si vous désirez apporter plus de bagages ou pour le garder à l’abri de la poussière, de la boue, de l’eau ou de la neige.

En terminant, je dois dire que j’ai grandement apprécié cet essai. Je trouve que le Maverick Sport X XC est une belle alternative au Maverick X3 DS de 120 HP. En effet, il est plus polyvalent surtout si vous aimez voyager avec votre quad pour des périples de quelques jours.

Je remercie le fabricant Can-Am pour m’avoir donné l’opportunité de faire l’essai du Maverick Sport X XC. Si vous avez la chance d’en faire l’essai, ne la manquez pas !

Autres articles…

Can-Am Maverick Sport X XC