Essais du Can-Am Commander XT 1000 2013

Essais du Can-Am Commander XT 1000 2013
Au cours des dernières semaines, j’ai eu le privilège de pouvoir faire l’essai du Commander XT 1000 2013 de Can-Am. Après avoir roulé plus de 600km, il est temps pour moi de vous livrer mes impressions sur ce véhicule côte-à-côte (VCC).

Description du véhicule

Introduit en 2011, le Commander XT 1000 est équipé d’un moteur Rotax bicylindre en V de 976cc développant un impressionnant 85hp. Disposant d’un vaste habitacle, ce modèle offre passablement d’espace de rangement dont un grand coffre à l’arrière et d’un second espace de type «coffre à gant».
Le Commander XT 1000 a connu quelques améliorations au fil des ans. En 2013, il a été équipé du système DPS (Dynamic Power Steering) facilitant le contrôle du véhicule. De plus, le système Visco-Lok QE permet au différentiel avant de rapidement répartir la puissance du moteur à la roue offrant la meilleure traction. Ceci a pour effet de permettre au véhicule de mieux négocier les parcours plus difficiles.
Un fait intéressant est que le Commander XT 1000 possède un des meilleurs rapport Puissance-Poids de l’industrie avec un rapport de 6.6hp / 100lbs.

Contexte des essais

Les essais du Commander XT 1000 ont eu lieu dans deux environnements bien distincts, soit dans des sentiers de Quad fédérés et aussi dans des chemins forestiers sur des terres publiques. De plus, tout le kilométrage s’est fait à deux avec un passager.

Comportement du véhicule

Pour un conducteur de véhicule VTT comme moi, le passage à un véhicule de type «côte-à-côte» m’a demandé un temps d’apprentissage afin d’apprivoiser l’élément de largeur et aussi le comportement de ce type de véhicule. Après seulement quelques kilomètres, je me sentais bien en contrôle et je pouvais déjà apprécier le confort.
Le moteur offre des performances impressionnantes avec des accélérations soutenues sur toute la plage de puissance. L’embrayage fonctionne bien sauf lorsqu’on part à l’arrêt où on sent un petit coup.
La suspension de son côté absorbe très bien les bosses et les trous du sentier. Elle permet au véhicule d’offrir beaucoup de confort même dans des parcours plus accidentés. Le débattement de 254 mm (10po) est plus que suffisant pour les types de sentiers que nous avons empruntés.

Manoeuvrabilité

Le Commander XT 1000 est un véhicule facile à conduire. Il offre une très bonne manoeuvrabilité et le conducteur se sent rapidement en confiance. Le système DPS y est sans aucun doute pour beaucoup puisqu’il diminue l’effort nécessaire pour tourner le volant tout en permettant au pilote de bien ressentir la rétroaction du terrain . J’ai aussi bien aimé la forme du volant qui est très bien adapté à ce type de véhicule.

Poste de pilotage

Le poste de pilotage est très bien adapté et offre une bonne vision des cadrans et contrôles à l’exception du bouton de «l’overdrive» qui est situé près du levier de la transmission. Selon moi, il serait préférable de le placer sur la console près de la commande de la boite de transfert (2×4 versus 4×4). De plus, il serait intéressant de migrer certains boutons de commandes sur le guidon comme par exemple celui de la boîte de transfert et celui de la sélection des phares.
Mis à part ces quelques petits points, l’ergonomie du poste de pilote et de ses caractéristiques sont très réussies.
Les sièges sont très confortables et offrent un excellent appui au dos du conducteur et du passager. Le conducteur peut avancer ou reculer la position de son siège selon ses préférences. Il est également possible d’ajuster la position du guidon.

Matériaux et finition

Lorsqu’on s’attarde au choix des matériaux, à la qualité de la finition et aus soucis des détails, Can-Am n’a rien à envier aux autres fabricants. En effet, le Commander XT 1000 2013 a une belle apparence qui nous donne tout de suite l’envie de partir à l’aventure. Les plastiques sont flexibles et permettent d’absorber de légers impacts sans se casser.

Passager

Les ingénieurs de Can-Am ont porté beaucoup d’attention pour assurer les confort du passager sur ce modèle. En effet, celui-ci dispose d’un bon espace pour les jambes. Le pied droit dispose d’un bon appui qui permet au passager de rester bien en place lorsque le véhicule emprunte des sentiers plus difficiles. Il dispose d’une barre de retenue et également une poignée de retenue qui est souvent bien suffisante.
L’unité que nous avons eu la chance d’essayer ne disposait pas de pare-brise. Lorsque je me suis assis dans le siège du passager, je me suis vite rendu compte que j’étais beaucoup plus exposé au vent que lorsque j’étais dans le siège du conducteur. En effet, la console offre une bonne protection du vent au niveau du haut du corps pour le conducteur mais le passager ne dispose d’aucune protection à ce niveau. Par temps frais ou froid, il faudra donc prévoir des vêtements plus chauds pour le passager.

Conduite de soir

J’ai eu l’occasion de rouler une cinquantaine de kilomètres de nuit. Mon premier constant a été le niveau d’éclairage qu’offre les phares avant du Commander XT 1000. En effet, j’ai été agréablement surpris par l’intensité de l’éclairage. Le conducteur et son passager peuvent voir sur une bonne distance le sentier devant eux. Personnellement, j’ai adoré rouler de nuit avec ce véhicule.

Consommation / autonomie

Le constructeur affirme qu’il est possible de rouler plus de 315km avec un plein. Je dois dire que j’étais très sceptique quand j’ai lu cela. Cependant, je me suis vite rendu compte que j’avais entre les mains un véhicule très peu gourmand en essence même si j’adoptais une conduite sportive. En revenant à la maison, j’ai vérifié la consommation et j’ai été très surpris de constater qu’elle était de 12,1 litres aux 100km (23,5 mpg) après plus de 150km. En extrapolant mes résultats et en assumant que j’utilise les 37,8 litres de carburant, j’arrive à une autonomie de 313km. Wow ! Ce véhicule permet à la très grande majorité des quadistes de rouler toute la journée sur le même plein. Pas besoin de «traîner» de bidons d’essence ou de se rendre à une station service au cours de notre randonnée.

Conclusion

En terminant, j’ai été impressionné par le Can-Am Commander XT 1000 qui offre une expérience de conduite ainsi qu’un confort très impressionnant. J’ai été en mesure de faire une randonnée d’une journée sur plus de 275km sans sentir la moindre fatigue. Si vous avez la chance de faire l’essai de ce modèle, n’hésitez pas et préparez-vous à afficher votre plus beau sourire !
J’aimerais remercier le fabricant BRP Can-Am qui m’a permis de faire l’essai de ce véhicule.

À surveiller

Au cours des prochains jours, nous débuterons l’essai d’un autre modèle de VCC Can-Am soit le Commander DPS 1000 2013.