web analytics

Mécanique InfoQuad: guide de maintenance du système de poulies de transmission pour VTT

Prendre soin de votre VTT, c’est essentiel. Il est vraiment recommandé de faire régulièrement l’entretien de votre véhicule tout-terrain et de jeter un œil attentif sur certaines pièces. Dans cette chronique mécanique, on va se pencher sérieusement sur les poulies de transmission et la ventilation. Je vais vous expliquer pourquoi il est important de ne pas négliger l’entretien de ces éléments.

Pour accéder à l’intérieur du carter, il suffit de suivre les instructions données dans la section « Remplacement courroie » de cet article.

Une fois la courroie retirée, on passera au démontage partiel des poulies primaires et secondaires.

1 : Démontage partiel de la poulie primaire

Outils requis :

  • Clé à cliquet « Ratchet » et une rallonge 4 ou 6 pouces.
  • Douille 10 mm.
  • Crayon permanent

Étapes :

  • Avant de débuter toute manœuvre de démontage, veuillez noter les points de repère sur la poulie. Au besoin, il est possible de les tracer à l’aide d’un crayon permanent.

  • Dévisser d’un tour chaque écrou, dans le but les rendre libres.
  • À l’aide de la main, appliquez une pression sur le couvert de la poulie.
  • Retirez les 6 boulons de retenue sur le couvercle de la poulie.

  • Lentement, retirez la tension du couvercle.
  • Récupérez le ressort.

2 : Inspection et nettoyage de la poulie primaire

Outils requis :

  • Acétone
  • Guenille pour nettoyage
  • Air comprimé
  • Lunette de sécurité
  • Gants de protection, au besoin

Les pesées :

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyé les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Avec vos doigts, saisir les pesées une à une (3, au total).
  • Les bouger de gauche à droite. Un jeu latéral est normal, mais pas en diagonale.

  • Visuellement, remarquez s’il n’y a pas de faux plat ou des traces de dégradation. Ceci aurait pour effet d’abîmer les rouleaux.

Troubles de pesées usées ou endommagées :

  • Accélération erratique
  • Poulie peut donner des coups lors de l’accélération
  • Risque d’endommager la courroie

Les rouleaux :

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Avec vos doigts, faites tourner les rouleaux un à un (3, en tout). Aucune résistance ne doit être perçue.
Le Trakto : Un véhicule tout-terrain très polyvalent

  • Pincer les rouleaux et les bouger de gauche à droite. Ensuite, observez la présence de jeux excessifs.
  • Visuellement, remarquez s’il n’y a pas de faux plat ou de dommages. Cela pourrait conséquemment endommager les pesées.

Troubles de rouleaux usés ou endommagés :

  • Accélération erratique
  • Risque d’endommager la courroie

Le ressort :

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Inspectez l’état du ressort.
  • Il est possible de trouver les spécifications pour la longueur du ressort, selon la couleur. Voir avec votre concessionnaire.

Troubles d’un ressort usé ou endommagé :

  • Accélération altérée
  • Régime du moteur impacté
  • Vitesse maximale compromise
  • Risque d’endommager la courroie

Les guides et les coussins :

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Aussi, sans avoir à démonter la partie fixe de la poulie primaire, il est possible d’examiner que les guides et les glissières sont en bon état.
  • Les parois des guides doivent être lisses et sans rainure.
  • À l’état neuf, on ne devrait pratiquement voir aucun jeu entre les coussins et les glissières.

Troubles de glissières ou de coussins endommagés :

  • Accélération altérée
  • Le régime du moteur est impacté
  • Vitesse minimale et maximale compromise
  • Risque d’endommager la courroie
  • Risque de bris de la poulie

Les assiettes et les rouleaux 

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Sans démonter la partie fixe de la poulie primaire, il est possible d’examiner que les assiettes. Vous pourrez, ainsi, vérifier qu’elles sont en bon état.
  • Les parois des assiettes doivent être polies et sans rainures.
  • Prenez soin d’enlever le tracé noir de la courroie.
  • Le rouleau au fond des assiettes doit pouvoir virer avec une certaine restriction tout en étant lisse.
  • Certains modèles de rouleaux ne tournent que dans un sens. Informez-vous auprès de votre concessionnaire.
  • Aucun mouvement latéral sur le rouleau ne doit être perçu.

Troubles possibles d’assiettes, de poulies sales ou de jeux dans le rouleau principal :

  • Accélération altérée
  • Courroie peut glisser si les assiettes sont sales et graisseuses.
  • Le régime du moteur est impacté
  • Vitesse minimale et maximale compromise
  • Risque d’endommager la courroie
  • Si le rouleau principal est endommagé, le frein moteur sera impacté, ce qui risque d’occasionner un bris des poulies.

Guide du couvercle de la poulie 

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les parois visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Inspectez l’état du guide.
  • La surface du guide doit être lisse et sans rainures.

Troubles possibles avec un guide trop usé ou endommagé :

  • Accélération altérée
  • Le régime du moteur est impacté
  • Vitesse minimale et maximale compromise
  • Risque d’endommager la courroie
  • Possibilité d’endommager l’axe de la poulie primaire.
Kawasaki Ridge 2024 et Ridge XR 2024 : Une présence dans un nouveau segment pour ce manufacturier !

3 : Assemblage de la poulie primaire

Outils requis :

  • Clé à cliquet « Ratchet » et une rallonge 4 ou 6 pouces.
  • Douille de 10 mm.
  • Clé dynamométrique « Torque Wrench »

Étapes :

  • Installez le ressort
  • Installez le couvercle et employez une pression à l’aide de la main le temps de mettre 1 un ou 2 boulons.
  • Introduire les 6 boulons, puis, appliquer la bonne tension à l’aide d’une clé dynamométrique. Consultez votre manuel du fabricant afin de vérifier les bonnes valeurs de couple de serrage.

4 : Démontage partiel de la poulie secondaire

Outils requis :

  • Clé à cliquet « Ratchet » et une rallonge 4 ou 6 pouces.
  • Douille de 15 mm.
  • Crayon permanent

Étapes 

  • Avant de débuter toute manœuvre de démontage, veuillez noter les points de repère sur la poulie. Il est également possible de tracer à l’aide d’un crayon permanent.
  • Appliquez le frein à main
  • Dévissez le boulon de retenue.
  • Récupérez et remarquez le nombre de cales d’épaisseurs avant de les retirer.
  • Lentement retirer les assiettes et les séparer.

5 : Inspection et nettoyage de la poulie secondaire

Outils requis :

  • Acétone
  • Guenille pour nettoyage
  • Air comprimé
  • Lunettes de sécurité
  • Gants de protection, au besoin

Le ressort 

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Il ne sera pas possible de le sortir pour cette inspection visuelle, mais vous pourrez examiner son état. Vérifiez s’il est cassé, rouillé ou débité.

Trouble d’un ressort usé ou endommagé :

  • Accélération altérée
  • Régime du moteur impacté
  • Vitesse maximale compromise
  • Risque d’endommager la courroie

Les rouleaux 

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Avec vos doigts, faites tourner les rouleaux un à un (3, en tout). Aucune résistance ne doit être perçue.
  • Examinez le tout afin d’identifier les cassures.

Troubles de rouleaux usés ou endommagés :

  • Accélération erratique
  • Risque d’endommager la courroie
  • Les assiettes ne fermeront pas adéquatement

Les assiettes 

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Les parois des assiettes doivent être lisses et sans rainures.
  • Prenez soin d’enlever les traces noires de la courroie.

Troubles possibles d’assiettes de poulies sales

  • Accélération altérée
  • Courroie peut glisser si les assiettes sont sales ou graisseuses.
  • Régime du moteur impacté
  • Vitesse minimale et maximale compromise
  • Risque d’endommager la courroie

Guide du couvercle de la poulie 

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Inspecter l’état du guide.
  • La surface du guide doit être lisse et sans rainures.

Troubles possibles avec un guide trop usé ou endommagé :

  • Accélération altérée
  • Régime du moteur impacté
  • Vitesse minimale et maximale compromise
  • Risque d’endommager la courroie
  • Possibilité d’endommager l’axe de la poulie secondaire.
Rejoignez l’équipe InfoQuad.com et partagez votre passion pour le quad !

6 : Inspection du carter des poulies.

  • Passez un coup d’air comprimé, nettoyez les surfaces visibles avec un linge et un peu d’acétone. Ventilez bien votre lieu de travail.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de fissures sur le boitier ou le couvercle
  • Inspectez l’entrée et la sortie d’air.
  • Le bouchon de drainage doit être présent.

  • Le joint torique ne doit pas être affaissé ou cassé

Troubles possibles d’un carter endommagé ou non étanche

  • Accélération altérée
  • Courroie peut glisser si le carter est sale et graisseux.
  • Vitesse minimale et maximale compromise
  • Des débris peuvent endommager la courroie et les poulies
  • Si vous n’avez plus de bouchons de drainage en place, de l’eau, de la boue et de la saleté peuvent s’infiltrer dans le carter, ce qui peut provoquer des problèmes de fonctionnement.

7 : Assemblage de la poulie secondaire et l’installation

Outils requis :

  • Clé à cliquet « Ratchet » et une rallonge 4 ou 6 pouces.
  • Douille de 15 mm.
  • Clé dynamométrique « Torque Wrench »

Étapes :

  • Assemblez les 2 assiettes et alignez les points de repère ou les marques faits plus tôt.
  • Appliquez le frein à main
  • Insérez la poulie sur l’axe
  • Replacer les cales d’épaisseur et remettre le nombre exact.

  • Insérez le boulon et appliquez la bonne tension à l’aide d’une clé dynamométrique. Voir votre manuel du fabricant pour les bonnes valeurs de serrage.

Pour conclure

En résumé, voici les étapes à suivre pour maintenir le système de poulie de traction de votre VTT (Véhicule Tout-Terrain) en bon état. Comme vous l’utilisez souvent dans des terrains parfois difficiles d’accès, il est important de prendre soin de votre monture pour éviter de vous retrouver à pied ou dans l’embarras. Faire sa propre mécanique vous permet également de connaître l’état de votre VTT et de faire des économies. Il vaut mieux avoir l’esprit tranquille plutôt que de se demander si vous pourrez rentrer en toute sécurité. 😉

J’ai également produit une vidéo qui vous explique le tout étape par étape.

Si vous ne vous sentez pas en confiance pour effectuer ces tâches vous-même, n’hésitez pas à contacter votre concessionnaire, il sera là pour vous aider.

Merci à Polaris Industries pour le prêt du Polaris Sportman 570, qui m’ont permis de produire ces chroniques.

Alors, n’hésitez pas à vous donner à fond et à profiter pleinement de cette belle saison de quad ! 🤟

Consultez d’autres articles de maintenance et de mécanique ici:

Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir au courant de nos derniers essais et articles 😎

Nous ne spammons pas ! Un lien de désabonnement est présent au bas de chacune de nos infolettres.