La FQCQ est perplexe tout comme les quadistes du Québec

Hier, la FQCQ a publié un communiqué (voir au bas de cet article) où elle se dit heureuse de la reprise des activités de plein air, mais ne comprend pas pourquoi la pratique du Quad n’a pas été incluse dans la phase 1.

Notre Fédération fait exactement le même constat que la communauté quadiste de la province qui ne comprend pas qu’à partir du 20 mai, on pourra aller à la pêche, jouer au golf ou même faire de l’équitation, mais qu’on ne pourra pas se promener dans les sentiers de quad fédérés.

La FQCQ est perplexe tout comme les quadistes du Québec

Comme les ZECS commenceront elles aussi à ouvrir et qu’il sera possible d’y circuler en quad, c’est un peu une aberration.

La seule logique que je puisse y voir c’est que la distance couverte dans l’une ou l’autre des activités qui seront permises est limitée ou confinée alors qu’en empruntant les sentiers fédérés de quad, on pourrait se promener sur de plus longues distances. On pourrait par exemple changer de région administrative et même de province. Selon moi, les sports motorisés ont été tenus à l’écart de la phase 1 pour cette seule raison. Je ne suis pas un expert, mais c’est la seule motivation qui me vienne en tête.

La FQCQ est cependant prête à encadrer les clubs afin d’organiser un retour des quadistes dans les sentiers.

La FQCQ est perplexe tout comme les quadistes du Québec

Finalement, la fédération continue ses représentations auprès du gouvernement et se dit confiante que des annonces pourraient être faites prochainement.

D’ici là, on continue de suivre la situation de près !

 

La FQCQ est perplexe tout comme les quadistes du Québec