Le CFMOTO CFORCE 600 EPS TOURING 2021 : un choix sensé

Cet été, j’ai eu la chance de faire un premier contact avec la marque CFMOTO en faisant l’essai du CFORCE 600 EPS TOURING 2021 lors d’une journée d’un peu plus de 200km de route. Voici mes impressions sur ce véhicule.

Design

Tout d’abord, le CFORCE 600 est celui que je préfère au niveau du design dans toute la gamme de VTT de CFMOTO, autant avec son look agressif à l’avant que sa barre au DEL qui s’étend sur toute la largeur à l’arrière.

J’aime bien ce véhicule surtout depuis sa refonte l’an passé; un gros changement qui ne passe pas inaperçu. Le design du CFORCE est fait par l’équipe de KISKA, grâce au partenariat de CFMOTO avec KTM qui a débuté en 2011.  Je trouve que notre véhicule d’essai ainsi que tous les derniers modèles de CFMOTO ont plus d’audace que jamais et une identité propre : ça fait du bien. Le CFORCE d’essai est très beau en bleu avec ses décalques. La finition générale extérieure du véhicule est très bien également, il n’y a aucun rivet de plastique visible, les autres constructeurs devraient s’en inspirer. J’aime bien le fait qu’on ait conçu les porte-bagages sur le VTT en thermoplastique.  Seul petit bémol, j’aurais aimé ne pas voir de jour à certains endroits entre les pièces de plastique, mais c’est mineur. Sous le véhicule, j’aurais aimé avoir une meilleure protection, le petit morceau de plastique utilisé pour protéger les soufflets de cardans et les lignes à freins avant n’est pas fait fort. Aucune protection à l’arrière.

Prix de vente et inclusions

Le CFORCE 600 EPS TOURING d’essai se vend à un prix de 10 499$. Il est un véhicule de promenade surtout destiné pour des randonnées en sentiers. Il est moins cher que ses concurrents, mais les prix se rapprochent beaucoup plus de ses compétiteurs qu’avant. Par contre, CFMOTO offre une panoplie d’items de série que la majorité des autres constructeurs offrent seulement en option. Tout d’abord, des jantes, les lumières au DEL, la direction assistée, les protège-mains, le treuil, le pare-chocs avant, un bel affichage numérique complet. Je ne peux passer à côté des prises USB et 12 V, ni de la prise pour connecter les lumières de remorque. Il y a aussi un moyen de barrer le levier d’engagement avec la clé, ça rend le véhicule plus difficile à voler. Il est également équipé de miroirs, d’un klaxon ainsi que de clignotants, ce qui me rappelle avec tristesse nos lois restrictives au Québec à l’égard des VTT sur les routes publiques. Somme toute, j’aurais aimé que CFMOTO équipe les quads avec des poignées chauffantes de série pour nos temps froids du Québec, pas juste en hiver.

La conduite

Le moteur est un monocylindre de 580cc d’environ 40HP. Ce moteur est dans la moyenne en terme de performance par rapport aux autres constructeurs, mais se comporte aussi bien que des moteurs à plus forte cylindrée, même si ce quad est pesant avec ses 915lbs. Je trouve que l’accélération manque un peu de couple à bas régime, peut-être à cause de l’ajustement de l’embrayage. Une fois que le véhicule prend son air d’aller, l’excellente CVT de notre compagnie Québécoise CVTech-IBC livre excessivement bien la puissance aux roues et le véhicule a une bonne accélération. Au niveau de la conduite, la direction assistée fait le travail mais je n’aime pas beaucoup sa calibration, je la trouve trop sensible. C’est à plus haute vitesse que j’aimerais que la direction assistée soit plus ferme. Aussi, on dirait que je ressens toujours un jeu dans le volant de gauche à droite en conduisant, ce qui m’agace un peu et ce n’est pas seulement relié à la vibration des pneus. Par ailleurs, les pneus d’origine pourraient aussi être mieux. Il est parfois difficile d’engager les vitesses avec le levier de transmission qui est assez capricieux et se place parfois mal, c’est-à-dire que vous pourrez entendre un grincement parce que la transmission est mal engagée, ou de la difficulté à bouger le bras spécialement dans une pente. Les freins sont très puissants, je dirais même que le frein au pied sur ce modèle spécifique est l’un des meilleurs que j’ai pu essayer. Je me dois de noter que ce véhicule est quand même très bruyant pour sa cylindrée, peu importe le régime moteur.

Au niveau du confort, la position de conduite est bonne, le siège conducteur est confortable ainsi que les marche-pieds assez grands. Le poste de pilotage est intuitif et toutes les commandes sont bien placées.

Je dois tout de même noter que la position de conduite ne plaira pas à tous, dépendamment de votre gabarit. Je n’ai malheureusement pu faire l’essai en tant que passager, mais le siège passager semble beaucoup mieux fait que sur l’ancienne génération du CFORCE. J’ai trouvé que la suspension indépendante aux 4 roues faisait un bon travail et que l’ajustement des amortisseurs par défaut était bien, c’est-à-dire qu’ils n’étaient pas trop durs ni trop mous. Je n’ai pas eu à ajuster le ressort qui possède cinq positions.  Étant un véhicule axé sur la promenade, j’ai beaucoup aimé son comportement parce qu’il est confortable en sentiers. Ce VTT se débrouille aussi pour les travaux. Le mode 4X4 et différentiel barré fait le travail mais c’est plutôt la capacité de charge de 1000lbs qui est un peu en deçà de ses compétiteurs et pour laquelle il faudra faire un compromis, même chose pour le débattement.

Le coffre arrière n’est pas très grand, mais le véhicule possède aussi un beau petit coffre à l’avant ce qui est bien et les ouvertures de coffre sont scellées. Le véhicule d’essai était équipé d’un coffre et d’une vitre avant, les deux se posant bien et pouvant s’enlever facilement. Une dernière chose que je dois mentionner est que j’ai trouvé la consommation d’essence assez élevée pour ce type de cylindrée. Je ne sais pas si c’est parce que le véhicule était en période de rodage, mais j’ai été surpris de voir qu’il consommait presque autant, sinon la même quantité que mon VTT personnel de 1000cc.

Une nette amélioration

Lorsque CFMOTO est entré sur le sol canadien voilà plusieurs années, j’ai entendu de mauvaises histoires sur la marque, pour ne pas dire « des vertes et des pas mûres ». En fait, beaucoup de personnes critiquent encore la marque sans avoir essayé ses quads. Aujourd’hui, je crois que la marque offre des véhicules avec du sérieux. Si on compare à ses débuts jusqu’à aujourd’hui, l’évolution s’est faite à vitesse grand « V » et elle a fait un pas de géant. La qualité de ses produits s’est grandement améliorée et la compagnie s’est aussi alliée avec d’excellents partenaires. Avec sa garantie d’un an complète et de cinq ans sur le groupe motopropulseur, son prix attrayant et toutes les options de série, il n’y a aucun doute à savoir pourquoi on voit de plus en plus de CFMOTO sur nos routes. Le CFORCE 600 EPS TOURING n’y échappe pas, il s’agit d’un bon choix à considérer pour l’achat d’un VTT à deux passagers. Merci à CFMOTO et infoquad.com pour cet essai.