web analytics

Découverte du Polaris SportsMan 570 EFI 2022 : un VTT pour votre retour dans les sentiers ?

Après plusieurs années d’absences dans l’univers des VTT, j’ai l’opportunité d’avoir à l’essai le Polaris SportsMan 570 EFi 2022.

Mise en contexte de mes dernières expériences en VTT

Dans le passé, j’ai eu quelques VTT du genre Blaster et Forman des années 80. Ces machines étaient loin des technologies d’aujourd’hui et des transmissions CVT. J’ai été absent du milieu des VTT pour une vingtaine d’années environ, donc l’écart à combler est très grand. Vous avez surement pu lire plusieurs revues sur ce type de véhicules. Mais, si comme moi, vous venez de refaire un retour dans le monde du VTT, alors vous êtes dans le néant.

Un retour en force avec l’essai du Polaris SportsMan 570 EFI 2022

Dans cet article, je vais aborder la mécanique de ce véhicule tout-terrain, son comportement sur les sentiers, ainsi que sa performance sur des terrains boueux et accidentés. De plus, je vous présenterai les options disponibles sur le modèle que nous avons testé, et je passerai en revue les aspects positifs ainsi que les points à améliorer.

Cette machine saura vous être utile à la maison, à la ferme ou au chalet. J’ai eu la chance de m’en servir à titre d’outil de travail et de déplacements en sentier.

Points observés

La direction assistée

La direction assistée vous offre une nouvelle façon de conduire sans trop fatiguer vos bras, une première pour moi. J’en suis très surpris et satisfait. Avec nos hivers bien garnis de neige, je suis persuadé que vous ne regretterez pas cette option. Imaginez-vous ne plus avoir à forcer avec vos chaînes l’hiver, un vrai plaisir, j’en suis convaincu, n’est-ce pas ?

La transmission

La traction est ajustable selon vos besoins et simples à utiliser grâce à une option accessible via un bouton-poussoir situé sur la manette d’accélération. En une fraction de seconde, vous pouvez passer de la traction à 2 roues motrices à celle à 4 roues motrices. Le levier sélecteur, bien que légèrement rustique, se révèle très efficace et fonctionnel.

Le Trakto : Un véhicule tout-terrain très polyvalent

Vous avez les choix suivants. En direction avant, vous avez deux possibilités.

  • « Low » pour les gros travaux qui vont exiger de la force.
  • « High » pour de la vitesse

Les positions « reculons » et « stationnement » sont également disponibles à même ce levier.

La suspension indépendante.

La suspension indépendante aux quatre roues offre une souplesse dans les manœuvres et un confort lors des randonnées. Il est facile de gravir les gros rochers grâce à un bon débattement de chaque roue. Vous pouvez ainsi vous permettre de grimper sur les souches sans les contourner, car les amortisseurs absorbent les impacts. En fin de journée, mon dos apprécie vraiment cette option. C’est que du bonheur et de l’agilité.

Le tableau de bord

Cette console et son affichage numérique configurable vous indiqueront : la vitesse, le régime moteur, la distance parcourue et bien d’autres options. Cet affichage est clair et précis, donc même lors de vos déplacements, il sera facile d’y avoir accès.

Avec des gants ou mitaines pour l’hiver, je suis capable de bien sentir les boutons et de les manipuler. Cependant, on peut facilement se perdre dans la navigation, l’indication des boutons n’est pas évidente à comprendre. Peut-être serait-il plus facile de s’y retrouver en ajoutant une fonction de direction ou un bouton retour.

Système d’injection EFI

Le système d’injection EFI rend la consommation très efficace. Les démarrages sont rapides et immédiats. Si, par malheur, votre VTT se renverse, contrairement, à ceux avec carburation, il repartira instantanément.

Les essais routiers

En sentiers :

Le Polaris SportsMan 570 est très manœuvrable, la suspension indépendante rend la randonnée confortable. En conduisant, j’ai remarqué que le moteur pourrait bénéficier d’une relance d’accélération plus sportive, ce qui rendrait les balades plus divertissantes.

Terrains accidentés :

La suspension indépendante permet de gravir les obstacles tout en gardant le contrôle du véhicule. Afin d’éviter les bris et les accrochages sur les obstacles, des pneus plus gros en diamètres seraient recommandés.

Lors de mon essai, je me suis retrouvé coincé sur une souche en essayant de la franchir. L’insuffisance de dégagement sous le VTT a été la cause de mon immobilisation. Des pneus un peu plus grands auraient été utiles pour cette escapade.

Terrains « mous »:

Avec la configuration d’origine, il sera très difficile de ne pas rester coincé. Les pneus peu agressifs et le manque de dégagement sous le véhicule peuvent poser des problèmes. Je vous suggère d’envisager l’installation d’un treuil si, comme moi, vous aimez jouer dans la boue ou la neige profonde. Également, n’oubliez pas que la sortie de ventilation de la courroie à l’arrière, près des roues, peut permettre à de l’eau de s’introduire.

Caractéristiques et attraits du modèle de base du Polaris SportsMan 570 EFI 2022

Je fais un retour dans le monde du VTT, où les options et configurations des véhicules ont beaucoup évolué depuis. Pour ma part, j’ai grandement apprécié la direction assistée d’origine. Dans le bon vieux temps, une journée de VTT était presque un supplice avec un pont rigide à l’arrière et aucune direction assistée. Vos bras et votre dos en souffraient pendant 2 à 3 jours.

Polaris relève la barre dans le monde de la course en présentant le Gen 2 RZR Pro R Factory

Les prises auxiliaires 12V, comme celles de type allume-cigarette ou du modèle du fabricant, sont des commodités intéressantes pour brancher des GPS ou une visière chauffante. Un tableau de bord digital rétroéclairé avec de gros chiffres, toujours visible d’un simple regard, est vraiment génial ! Dans le passé, il m’arrivait souvent de ne rien voir dans un cadran indicateur à la noirceur.

Voici les points qui pourraient être améliorés.

Pneus d’origines

Les pneus pourraient être un peu plus agressifs et d’un diamètre plus grand. Si vous êtes en terrain « mou »  ou contenant plusieurs obstacles, vous risquez de rester pris ou d’endommager des composantes.

Levier de transmission.

J’ai été étonné de trouver un bras de commande de vitesse assez imposant sur le côté du moteur. À mon avis, cela relève un peu de la vieille mécanique. Surtout, lorsqu’on possède un affichage digital muni de petits boutons sélecteurs sur le guidon.

Le levier est très simple d’utilisation, mais aussi, c’est facile de manquer son changement de rapport dû à la résistance et à sa longueur.

Mise en contexte : Si par malchance, vous vous retrouvez pris dans la boue ou la neige et que vous devez effectuer un changement rapide pour passer la direction à l’arrière, vous aurez besoin de beaucoup de chance ! Vous devrez manier le levier sans rater votre rapport, au risque de rester coincé ou d’endommager la transmission.

Humidité dans le système de traction.

Peut-être que le système d’aération pourrait être revu. Par exemple, je pense qu’une sortie d’air située directement à l’avant de la roue arrière droite serait idéale. Je serais réticent à emmener mon Polaris Sportsman sur un sentier où je devrais traverser une rivière ou un ruisseau dont je ne connais pas la profondeur. J’ai l’impression que l’infiltration d’eau serait inévitable ! Le bouchon de drainage en plastique aurait pu être plus grand ou mieux conçu. En le serrant trop, vous risquez de le casser ou de l’endommager, et il sera difficile à enlever.

AODES fait son entrée dans le marché du quad au Canada

Remplacement de la courroie.

Le remplacement de courroie peut être une tâche complexe à effectuer en pleine randonnée. Il est recommandé d’apporter des outillages supplémentaires afin de pouvoir les utiliser, au besoin. Dans le but de vous simplifier la tâche, je vous ai écrit un pas-à-pas, ici.

La boulonnerie.

Plusieurs écrous ou boulons n’ont pas le même type de filets. Vous y retrouverez des filets « Métriques et impériaux ». Je vous recommande de bien choisir vos boulons si vous devez les remplacer.

En conclusion.

Mon retour dans le monde du VTT m’a fait prendre conscience que, comme tout le reste sur la planète, tout évolue. Je suis heureux d’avoir effectué ce retour en essayant le Polaris SportsMan 570. Bien que ce soit un véhicule d’entrée de gamme, j’ai pu ressentir de bonnes sensations et du plaisir de conduite. Que ce soit en randonnée ou au chalet, il démarre au premier coup de clé, est économique et agile.

Cette mécanique est simple à travailler, même si parfois l’accès peut être difficile. Je l’utilise comme cobaye pour mes chroniques « Mécanique InfoQuad », et j’apprécie travailler avec lui. De plus, je vous propose de l’équiper selon vos préférences, ce qui le rendra plus performant et utile.

Faites-moi savoir comment vous l’avez optimisé, je suis curieux de découvrir votre imagination.

Consultez nos derniers articles:

Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir au courant de nos derniers essais et articles 😎

Nous ne spammons pas ! Un lien de désabonnement est présent au bas de chacune de nos infolettres.