Pourquoi les droits de passage sont-ils en péril ?

Perte de droit de passage quad|Perte de droit de passage quad|Perte de droit de passage quad

Les clubs quad au Québec travaillent d’arrache-pied pour négocier des milliers de droits de passage afin que nous puissions profiter de notre loisir sur des milliers de kilomètres dans notre belle province. Mais saviez-vous qu’en premier lieu les sentiers sont très souvent sur des terrains privés ?

Perte de droit de passage quad

Les propriétaires terriens accordent un droit de passage pour circuler en sentier sur leur terrain. Personnellement, je dois dire que c’est très généreux de la part des propriétaires de nous donner la chance de pratiquer notre loisir !

Comme vous le savez, les droits de passage offerts par les propriétaires ne sont pas un droit acquis. Il s’agit d’un privilège. C’est toujours le propriétaire qui a le dernier mot et peut interdire la circulation en quad à tout moment.

Mais qu’est-ce qui entraîne les pertes de droits de passage ?

De nombreux droits de passage sur ces sentiers sont fragiles ou en périls ! C’est donc à nous, les quadistes, d’être respectueux et de respecter les consignes pour pouvoir préserver les sentiers. Les plaintes des résidents, le bruit excessif, la vitesse et les déchets abandonnés entraînent très souvent la perte de droits de passage.

Perte de droit de passage quad

Nous avons beaucoup de sentiers sectionnés donc il est impossible de faire une boucle durant votre randonnée, ou encore faire un détour par les rangs asphaltés sur plusieurs kilomètres qui est à mon avis moins intéressant !

Je trouve très frustrant que certains quadistes délinquants, par leurs actions, causent la perte de plusieurs droits de passage.

Ceci a des impacts financiers importants pour les clubs puisqu’ils doivent trouver d’autres tracés et les aménager pour permettre la circulation en quad. De plus, trop souvent, les sentiers alternatifs ne sont pas possibles et ce sont tous les quadistes qui voient un tronçon de sentiers ou un sentier complet disparaître.

Donc si nous voulons profiter de notre loisir et notre passion, c’est la responsabilité de tous les quadistes d’être respectueux envers les propriétaires, leurs terrains ainsi que les citoyens demeurant à proximité des sentiers.

Articles en lien avec ce texte :