Au cours des dernières semaines, j’ai eu l’occasion de discuter avec des agents de sentiers provinciaux. Ils m’ont expliqué leurs rôles, leurs pouvoirs ainsi que les limitations avec lesquels ils doivent composer. J’ai alors compris le dévouement que ces personnes consacrent à informer, éduquer et si cela est nécessaire, faire appliquer les règles en vigueur. Mais, de tous les éléments que j’ai appris lors de cette conversation, c’est que ceux-ci font tout ceci bénévolement ! C’est tout à leur honneur.

Dans un contexte où bon nombre de quadistes circulent dans les sentiers sans droit d’accès, je me dis qu’on devrait croiser beaucoup plus d’agents de sentiers. Malheureusement, les gens désireux de devenir agents de sentier sont rares.

Sentiers de quad

J’ai essayé de me rappeler la dernière fois où j’avais été contrôlé par un agent de sentiers qu’il soit provincial ou d’un club. Pour être franc, je ne m’en rappelle pas, mais, assurément, ce n’est pas au cours des 5 ou 6 dernières années. Pas surprenant que la délinquance soit en hausse.

La présence d’agents de sentiers a un effet similaire à celle de la Police sur les routes. Bien entendu, les agents de surveillance n’ont pas tous les pouvoirs qu’un agent de police peut avoir. En revanche, de voir des dossards régulièrement dans les sentiers inciterait probablement plus de délinquants à acheter leur droit d’accès.

Vers une escouade d’agents de surveillance provinciale

Alors, ne serait-il pas le temps de mettre sur pied une escouade d’agents de surveillance provinciale ? Les membres de cette escouade seraient des personnes rémunérées et circuleraient à temps plein dans les sentiers du Québec. De plus, le rôle de cette escouade ne se limiterait pas aux sentiers de quad. En effet, ces agents pourraient aussi s’occuper des sentiers de motoneige afin d’optimiser leur utilisation.

En formant adéquatement ces agents, ils pourraient même se voir attribuer des pouvoirs supplémentaires. Le gros problème est au niveau du financement d’une telle escouade: D’où viendrait l’argent ?

Vers un nouveau mode de financement des clubs

Sentiers de quad

Quoi qu’il en soit, les avantages d’avoir des agents de sentiers à temps plein sont nombreux. C’est donc une piste de solution qui, selon moi, mérite qu’on s’y attarde.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Articles d’intérêt :