VTT ou SxS?? Là est la question

VTT ou SxS?? Là est la question|VTT ou SxS?? Là est la question|VTT ou SxS?? Là est la question

Il y a peu de temps, je me suis questionné à savoir si j’allais faire le grand changement, ce questionnement que tout bon conducteur de VTT a au moins une fois dans sa vie. Est-ce que je devrais changer pour un côte-à-côte, communément appelé autoquad ou side-by-side (SxS) ? Serais-je mieux avec un volant plutôt qu’un guidon ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine de «faire le grand saut» ?

Mon processus de réflexion a été de longue haleine; je dirais environ 1 an et demi à y penser avant de finalement faire le choix difficile de me départir de mon VTT pour aller vers un autoquad.

VTT ou SxS?? Là est la questionMon ancien VTT…

Au départ, je me suis acheté un VTT sans direction assistée, car j’aime la conduite sportive et le fait de sentir la conduite à 100 % en sentier. J’aime aussi le fait qu’un VTT est plus maniable et est moins large dans les sentiers. Aussi, il est plus facile à désenliser lorsque coincé dans la boue ou la neige et finalement, plus léger à embarquer dans ma remorque.

J’ai tôt fait de me rendre compte que la conduite sportive que j’aimais avait un prix : mes tunnels carpiens déjà brisés par une vie d’informaticien ne suivaient plus. Ça commençait à devenir difficile de faire de longues randonnées, que j’apprécie énormément. Sans oublier que la pluie, bien que quand même vivable, rend parfois la vie plus difficile.

VTT ou SxS?? Là est la questionMon nouveau côte-à-côte

VTT ou SxS ?

Le choix a été définitif après 1 an de « magasinage » et de recherche sur internet. J’ai fini par prendre la décision de passer dans le monde du SxS plutôt que celui du VTT. Je ne veux pas me lancer dans une discussion sur la marque ou le modèle, nous en parlerons dans un prochain article. Cependant, je tiens à dire que ce que je croyais être de la conduite sportive en VTT a pris tout son sens avec un volant entre les mains plutôt qu’un guidon. Plus de confort, des limites de conduite plus loin qu’en VTT au niveau de la vitesse dans les détours et les sentiers plus difficiles, de la douceur pour mes pauvres mains ravagées, de la place pour asseoir ma femme à mes côtés. Je suis rapidement tombé complètement en amour avec ma nouvelle/ancienne passion maintenant transformée pour le mieux.

Bref, tout cela pour dire que parfois le changement peut faire peur. Il faut savoir prendre le temps d’y voir, de trouver ce qui nous va le mieux comme conduite et comme confort. Tous les avis se valent et chacun a ses préférences. Pour ma part, je suis maintenant un mordu de côte-à-côte.

Articles en lien :