Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 2019

Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 2019

Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 - VTT - Quads - Quadistes

Un vrai deux places

Nous savons que le marché du quad est en transformation au Québec et plusieurs recherchent un véhicule familial. Les VTTs deux places n’échappent pas à cette vague, ils sont même dans certains cas difficiles à trouver dans le marché des véhicules l’usagé. Can-Am répond à ce besoin en offrant cinq motorisations et plusieurs ensembles sur ses Outlander Max nouvellement remaniés. Chez BRP, on offre un véhicule dans toutes les gammes de prix et de performance, il y a un Outlander pour tous.

Ajouté pour 2019, de nouveaux bras de suspension arqués pour offrir plus de gardes au sol. À ceux-ci s’ajoutent des barres stabilisatrices pour un comportement plus franc lors des virages. Complété par un véhicule qui est maintenant plus large de deux pouces, soit 48 pouces de largeur totale ce qui contribue aussi à la stabilisation du véhicule. BRP offre le VTT deux places avec la plus grande empreinte au sol du marché, soit 48 par 59 pouces d’empattements.

Lorsque l’équipe d’André Hallé et fils nous a offert d’en faire l’essai, nous avions hâte de voir le comportement du VTT à la suite du changement important des éléments de conduites sur les modèles 2019. C’est avec engouement que j’ai débuté mon essai de cet Outlander.

Le véhicule et son apparence

Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 - VTT - Quads - Quadistes

Notre véhicule à l’essai, le Outlander Max XT 650, est muni du moteur RotaxV-Twin de 650cc qui débloque 62 forces. Celui-ci est équipé de l’ensemble XT qui comprend des roues de 14 pouces, des pneus de 26 pouces ITP Terracross, un treuil WARN de 3000 livres et des pare-chocs avant et arrière ultras robustes.

La Outlander Max XT a de quoi plaire avec un choix de couleur audacieux qui fera tourner la tête de plusieurs. À de nombreuses reprises, aux stations-service, à l’épicerie et même à la garderie de mon fils, je me suis fait apostropher pour parler de ce quad haut en couleur. Il n’y a pas de doute, le Outlander Max XT intrigue les gens !

Les pare-chocs sur ce VTT sont particulièrement attrayants avec leurs couleurs vives. Je dois le souligner, le visuel du Outlander est à mon avis l’un des plus beaux de l’industrie. Les doubles phares arrondis couplés des lignes agressives du large pare-chocs donnent une apparence robuste et moderne au véhicule.

Performance

Notre Outlander à l’essai offre de bonnes performances avec son moteur Rotax V-Twin de 650cc. Celui-ci débloque 62 HP, ce qui est respectable dans l’industrie. Pour un VTT de milieu de gamme, c’est une motorisation qui ne se laisse pas beaucoup déclasser par la compétition. Seules Polaris, CFMOTO, Cam-Am et Argo offrent plus de puissance sur certains modèles.Le 650 m’a surpris pour sa réponse, le moteur est nerveux et réagit rapidement à l’accélérateur. Les accélérations sont franches et le moteur fait aisément décrocher les roues arrière. Bien entendu, elles ne sont pas aussi foudroyantes que sur l’Outlander max Limited 1000r, mais tout même bien plaisante. Le véhicule est assez puissant pour transporter deux passagers à son bord avec aisance, je n’y vois aucun problème de ce côté. Pour une conduite en sentier raisonnable, le 650 est au-dessus de toutes mes attentes, il offre un excellent compromis performance et prix.

Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 - VTT - Quads - Quadistes

Mon seul bémol sur la motorisation est l’accumulation de chaleur dans les couverts de l’embrayage. En plein été, il peut faire très chaud sur un Outlander. J’ai su que plusieurs utilisateurs changent l’alimentation du ventilateur pour qu’il fonctionne en continu. Il serait intéressant que Can-Am offre dans leur programmation une fonction manuelle pour démarrer le ventilateur dans les journées où il fait très chaud.

Une option attrayante est la possibilité de faire programmer plusieurs clés avec des profils de performance différente. Ainsi, un utilisateur qui travaille en forêt, sur des terrains difficiles, peut à sa demande obtenir une clé qui lui permettra de réduire la puissance pour des démarrages tout en douceur et un contrôle accru du véhicule. Il y a une variété de clés comme, apprentissage, normal, de performance, etc. Celles-ci offrent une multitude d’altérations de performances pour s’adapter à vos conditions d’utilisation.

Confort et conduite

Le comportement amélioré de la conduite des modèles 2019 m’a franchement impressionné ! Le quad est plus stable grâce à ses deux pouces de largeur additionnels, ainsi que les nouvelles barres stabilisatrices sur les nouveaux bras de suspensions arqués. Le véhicule est nerveux à basse vitesse et se dirige aisément où se pose votre regard. À plus grande vitesse, le quad à une légère tendance à sous-viré. Une situation qui est facilement réglée en appliquant un léger coup de frein suivi d’une accélération. De façon générale, le VTT est très stable et se contrôle avec aisance. La présence de la direction assistée se fait sentir, mais à mon avis de façon générale elle pourrait être encore plus présente afin de minimiser les efforts de conduites du quadiste. Le comportement routier est vraiment prévisible et cela m’a vraiment plu, car je peux vraiment adapter ma conduite au sentier rencontré.

Au niveau confort, mon premier constat, à très basse vitesse la suspension est dure et le confort sur des sentiers techniques n’est pas idéal. Bien évidemment, lorsque la vitesse augmente le confort augmente, et cela significativement. La suspension absorbe les bosses plus aisément et devient très confortable. Les bancs ont une bonne forme et une bonne densité de mousse, ce qui les rend vraiment agréables. Ceux-ci sont bien adaptés pour deux passagers, la dureté du roulement en solo à basse vitesse est rapidement oubliée. Le véhicule prend vraiment les sentiers d’aplomb et porte très bien lors de balade avec passager. Bien que l’Outlander fait certains compromis, je ne peux que dire que celle-ci supporte bien les excès des sentiers et est confortable tant pour le pilote que pour son invité.

Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 - VTT - Quads - Quadistes

Je ne peux pas non plus passer sous silence les habiletés hors route du véhicule. J’ai adoré le comportement lors de mon ascension du Mont Pointu. Les pneus ITP Terracross adhéraient bien à la surface rocheuse. La garde au sol de 11 pouces a prévenu tout contact avec les monticules de roches qui parsemait le sentier. Définitivement, un véhicule qui se comporte très bien au niveau de la conduite dans les terrains techniques.

Valeur ajoutée

Les qualités de finition sur l’Outlander sont quasi irréprochables. Je trouve le cadran de bord un peu simple, mais toute l’information importante s’y retrouve : ODO, trip RPM, heures, etc. La grande qualité de l’ensemble du véhicule saute aux yeux. Les personnes soucieuses de l’entretien de leur véhicule pourront le garder de nombreuses années. De plus, la valeur de revente de l’Outlander Max est très intéressante après quelques années. Ce VTT perd peu de valeur après la dépréciation initiale et est très recherché dans le marché actuel.

Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 - VTT - Quads - Quadistes

Au niveau des accessoires, comme à leur habitude BRP offre une plénitude d’options. Les utilisateurs ont réellement la possibilité de personnaliser leur véhicule à leur goût. Sans oublier que les pare-chocs, les pneus ITP et le treuil apportent une plus-value au modèle XT et se rentabiliseront aisément. Pour ma part, je souhaiterais un rangement supplémentaire offert de compagnie sur le véhicule lors de l’achat. L’espace dans le coffre arrière devient rapidement limité lors de plus longues randonnées.

Bilan d’essai de l’Outlander Max XT 650 - VTT - Quads - Quadistes

Mot de la fin

En conclusion, l’Outlander Max XT 2019 vous en mettra plein la vue, son esthétique parfaite fera tourner des têtes. Bien qu’équipé du moteur de 650 cc, les performances sont loin d’être à négliger. Son comportement en sentier prévisible saura plaire et vous garder dans le chemin. Un VTT performant et à la fois avec lequel je me sens en sécurité pour voyager avec un passager. L’Outlander a vraiment de quoi plaire avec une conduite tout aussi franche que ses accélérations. Avec des clés programmables, le véhicule se veut aussi un excellent outil d’apprentissage. Je n’ai donc aucune réticence à recommander ce quad pour le quadiste qui n’a pas de besoin de performance extrême et qui recherche un VTT deux places offrants une grande valeur initiale à un prix raisonnable. BRP a visé juste avec ce quad et j’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu. Au plaisir de vous voir dans les sentiers.