web analytics

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

C’est au volant du Suzuki KingQuad 750AXi 2019, avec seulement 9 kilomètres au compteur, que j’ai eu la chance de faire mon premier essai à titre de collaborateur d’InfoQuad.com. Pour 2019, les ingénieurs de Suzuki ont fait du bon travail avec une refonte du modèle, on peut apprécier les nouvelles lignes de celui-ci qui donne un air plus agressif que son prédécesseur.

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

Présentation mécanique

Au niveau de la motorisation, le KingQuad est équipé d’un moteur de 722cc à injection directe raccordée sur une transmission automatique CVT QuadMatic. Cet accord offre des performances qui sont franchement surprenantes pour un véhicule à caractère utilitaire. Il faut dire que le véhicule était toujours en rodage, je n’ai donc pas poussé la machine à son plein potentiel, mais suffisamment pour constater ce qu’il est capable de livrer. Il y avait peut-être la première seconde qui était un peu lente de réaction au démarrage, avant que l’on puisse ressentir le plein potentiel du gros monocylindre. En revanche, la reprise et les accélérations, une fois le véhicule en marche, étaient excellentes. La transmission s’active par un levier, comme la plupart des quads. Une option plaisante, est le choix de laisser la machine en 2 roues motrices ou d’activer les 4 roues motrices à l’aide d’un bouton poussoir sur le guidon, ce qui permet d’avoir plus de polyvalence selon le type de terrain dans lequel nous nous promenons. La transmission a aussi été améliorée afin de permettre à la courroie d’offrir de meilleures accélérations et une meilleure capacité de remorquage.

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

La chose qui a le plus ressorti sur ce quad est l’aisance de la direction. Avec le système de direction assistée, qui diminue de 30 % l’effort du conducteur, le KingQuad offre un confort et une diminution de la fatigue à long terme lors des randonnées. J’ai ressenti son effet immédiatement dans les chemins sinueux et accidentés.
Toujours au niveau de la maniabilité, le KingQuad est équipé d’une suspension indépendante aux 4 roues, avec 4 amortisseurs à ressort pré chargé ajustable à 5 positions. Le conducteur peut bien ajuster la suspension selon le type de conduite qu’il désire et il peut accroitre la polyvalence de cet utilitaire sport. Dans les sentiers, j’ai trouvé la conduite précise et la tenue dans les courbes très bonne. Dans les chemins plus sinueux, étant donné que la suspension est ferme, il arrivait souvent qu’une roue quittait le sol lors de dénivelé important sur la chaussée. C’est tout de même surprenant comme comportement avec un débattement de 6.7 pouces à l’avant et 7.7 pouces à l’arrière. Un autre point fort est que les ailes sont plutôt hautes, ce qui donne de l’espace aux roues pour travailler et donne une impression que la machine est plus imposante.

CKX Razor Solid : un casque simple et efficace

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

En ce qui concerne l’ergonomie, les ingénieurs de Suzuki ont fait un excellent travail, en aucun moment je n’ai senti une fatigue lors de mon essai. Aussi, le banc est plutôt confortable. Il y a aussi un accès facile à plusieurs éléments de maintenance, ce qui le rend facile d’entretien comparativement à certains modèles.

Équipement et commodité

Au niveau de l’affichage, l’écran LCD permet d’avoir une bonne visibilité lors de la conduite et d’avoir toute l’information nécessaire au courant d’une randonnée. Il offre le compteur de vitesse, l’odomètre, le compteur horaire, la jauge à carburant, d’autonomie et un rappel de maintenance.

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

Sur le guidon, on retrouve du côté gauche un bouton qui permet de sélectionner les lumières haute et basse, le démarreur, le coupe-feu et le bouton « override » pour donner plus de puissance au moteur. Un petit désavantage de ce bouton est qu’il faut le tenir si l’on veut qu’il soit activé. Il peut donc être difficile de conduire le quad tout en maintenant ce bouton enfoncé. Du côté droit, on y retrouve seulement le bouton qui permet d’activer ou de désactiver les 4 roues motrices. Les phares s’allument avec la clé de contact, tout dépend si l’on veut choisir d’allumer les 2 phares sur le châssis ou d’ajouter celle sur le guidon pour une visibilité accrue en virage.

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

Point de vue rangement, le Kingquad possède 3 rangements étanches, soit deux coffres à l’arrière et un autre sur l’aile avant droite, offrant une capacité totale de 10.8 L. Même si ce n’est pas nouveau de 2019, j’ai bien aimé le rangement à l’avant. On peut avoir accès aux rangements rapidement sans avoir à se lever du quad.

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

Il y a une prise de 12 V juste en bas du guidon. Elle permet de brancher différents accessoires en roulant, tels qu’un GPS, une prise USB, une veste chauffante, un compresseur, etc. Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter une sortie branchée directement sur la batterie et il n’y a pas de fil encombrant sur le quad.

Quatre fabricants de quads travaillent au développement de moteurs à l’hydrogène

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

Le KingQuad est aussi doté d’un support d’attelage de 2 pouces permettant une impressionnante capacité de remorquage de 600 kg. J’ai bien aimé le fait que l’attelage soit amovible, on peut changer rapidement selon le type que l’on veut, ou bien ne pas mettre d’attelage du tout afin de ne pas nuire à la garde au sol dans les endroits plus accidentés.

Conclusion

Pour conclure, j’ai bien aimé le produit que Suzuki présente au quadiste pour 2019. Le point que je retiens le plus avec le KingQuad est surtout la tenue en virage dans les sentiers. C’est l’endroit que j’ai le plus apprécié avec le véhicule. Tel que précisé plus haut, le véhicule était toujours en rodage, je n’ai donc pas poussé ses performances au maximum, mais de ce que j’ai essayé, il s’agit d’un véhicule très agréable et polyvalent.

J’aimerais aussi remercier RPM Rive-Sud d’avoir rendu cet essai possible.

Essai du Suzuki KingQuad 750AXi 2019 - Quad - VTT

Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir au courant de nos derniers essais et articles 😎

Nous ne spammons pas ! Un lien de désabonnement est présent au bas de chacune de nos infolettres.