web analytics

Le printemps arrive : il est temps de sortir votre véhicule hors route !

off-road vehicle

Le printemps est de retour plus tôt que prévu cette année. Et c’est une bonne nouvelle pour tous les amateurs de nature et de sensations fortes (sauf pour la motoneige bien évidemment) ! En effet, avec la fonte rapide de la neige, nous allons pouvoir sortir nos véhicules hors route plus rapidement que l’an passé et profiter des paysages verdoyants et des chemins boueux. Cependant, assurez-vous de respecter les fermetures et les ouvertures de sentiers officielles pour ceux qui empruntent les sentiers fédérés. C’est primordial.

Commençons par la base

Si vous êtes comme moi, vous avez hâte de retrouver le plaisir de conduire votre quad, votre moto ou votre côte-à-côte sur des terrains accidentés et variés. Oui ! J’aime le VRAI quad, dans de la VRAIE difficulté, avec des sentiers parfois laids et rocailleux ! Que ce soit dans un sentier fédéré, de la « bouette » ou du rallye, il y a de quoi s’amuser et se défouler avec un véhicule hors route. Le réseau de la SEPAQ et des zecs est assez vaste pour s’amuser longtemps aussi !

Parlons maintenant des dates officielles d’ouverture de sentier d’été pour les clubs affiliés à la FQCQ. C’est à chaque club de décider de la date de fermeture pour la fonte et de la réouverture ensuite quand les sentiers sont jugés praticables et sécuritaires. Vous pourrez suivre tout ça sur leurs pages Facebook respectives ou sur le site de la FQCQ via la carte interactive. Celle-ci est assez fiable habituellement.

En guise de rappel, comme mentionné sur le site web de la FQCQ :

« Le droit d’accès et la vignette sont obligatoires en sentier. Tout quadiste fautif pourra, s’il le désire, se procurer rapidement un droit d’accès en sentier via la page d’achat en ligne. Cependant, cela ne le dégagera pas de recevoir tout de même une contravention variant de 350 $ à 700 $. Tout fautif sera également expulsé des sentiers si celui-ci n’a pas de droit d’accès valide en sa possession. »

Partons à l’aventure

Avant de partir à l’aventure, il faut bien préparer son matériel et respecter quelques règles de sécurité. Voici donc quelques conseils pour profiter pleinement de votre véhicule hors route sans risquer de l’endommager, de vous blesser, ou pire encore. J’ai déjà écrit un article vraiment plus exhaustif sur le sujet des lois et obligations par le passé. Vous pourrez le lire en cliquant ici.

Vérifiez l’état de votre véhicule

Vérifiez les pneus, les freins, la suspension, l’éclairage, etc. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous avez un doute ou si vous avez besoin d’une révision. Un véhicule hors route bien entretenu est un gage de performance et de fiabilité. Il suffit d’un boulon mal serré pour faire la différence entre revenir à la maison ou pas.

AODES fait son entrée dans le marché du quad au Canada

Choisissez un parcours adapté à votre niveau et à votre véhicule

Renseignez-vous sur les conditions météorologiques et les types de terrains que vous allez rencontrer. Évitez les zones protégées ou interdites à la circulation. Il existe de nombreux sites et applications mobiles qui vous permettent de trouver des circuits adaptés à vos envies et à vos capacités. Le site de la FQCQ a une superbe carte interactive qui peut grandement vous aider. L’application mobile iQuad aussi.

Respectez la loi et le code ainsi que les règles de civisme

Ne roulez pas trop vite, ne faites pas de bruit inutile, ne dégradez pas l’environnement, ne gênez pas les autres usagers, etc. Un conducteur de véhicule hors route responsable est un conducteur qui respecte la nature et les autres. Il contribue ainsi à préserver les espaces naturels et à favoriser le dialogue avec les riverains et les autorités. C’est beaucoup plus facile pour les clubs d’aller négocier des droits de passage ensuite.

Portez un équipement de protection

Équipez-vous d’un casque, de gants, de lunettes, de bottes, etc. En cas de chute ou d’accident, cela peut vous éviter des blessures graves. Un équipement adapté vous permet aussi d’être plus à l’aise et plus confiant sur votre véhicule. Il ne faut pas être trop confiant non plus ! Il existe différents types d’équipements selon le type de véhicule et le type de conduite que vous pratiquez. Une personne sur un motocross n’aura pas le même équipement qu’une personne dans un autoquad.

véhicule hors route

Ne partez pas seul

Prévenez quelqu’un de votre itinéraire et de votre heure de retour. Amenez un téléphone portable chargé et une trousse de secours. En cas de problème, vous pourrez ainsi appeler à l’aide ou vous soigner. Il est aussi plus agréable et plus sécurisant de rouler en groupe ou en binôme. Vous pourrez ainsi partager vos expériences, vos conseils et vos émotions. J’apporte aussi un petit compresseur et des mèches pour les potentielles crevaisons. Personnellement, je vais même parfois jusqu’à apporter un pneu de secours. De la nourriture et de l’eau peuvent être une bonne idée aussi.

Demander un remboursement de l'assurance responsabilité en ligne (Quad)

En suivant ces conseils, vous pourrez profiter au maximum de votre véhicule hors route et du retour du printemps. C’est le moment idéal pour découvrir ou redécouvrir les beautés de la nature et les sensations fortes que procure la conduite hors route. Alors, n’attendez plus ! Sortez votre véhicule du garage et partez à l’aventure !

Les différents véhicules hors route

Mais ce n’est pas tout ! Si vous voulez en savoir plus sur les véhicules hors route, leurs caractéristiques, leurs avantages et leurs inconvénients, je vous invite à lire la suite de cet article. Je vais vous présenter les différents types de véhicules hors route qui existent et que je maitrise, leurs spécificités, leurs points forts et leurs points faibles. Je vais aussi vous donner quelques astuces pour choisir le véhicule qui vous convient le mieux selon vos besoins et vos envies. Cette liste contient seulement les véhicules « estivaux » que je possède ou que j’ai déjà possédés, pour demeurer intègre.

Il existe une grande variété de véhicules hors route qui se distinguent par leur taille, leur puissance, leur maniabilité, leur confort, leur prix, etc.

Le quad (ou motoquad)

C’est un véhicule à quatre roues qui peut accueillir une ou deux personnes. Il est facile à conduire et s’adapte à tous les types de terrains. Il est idéal pour les débutants ou les personnes qui cherchent un véhicule polyvalent et ludique. Il existe des quads de différentes cylindrées, allant de 50 à 1000 cm3. Le prix d’un quad varie de 1 500 $ à 25 000 $ selon le modèle et l’état. Si vous y ajoutez des chenilles, vous pouvez ajouter au minimum 5 000 $ supplémentaires.

véhicule hors route

La moto

C’est un véhicule à deux roues qui peut accueillir une ou deux personnes. Il est plus rapide et plus agile qu’un quad, mais aussi plus exigeant en matière de maitrise et d’équilibre. Il est idéal pour les personnes qui cherchent un véhicule sportif et dynamique. Il existe des motos de différentes catégories, comme les motos de cross, de trial, de rallye, d’enduro, etc. Le prix d’une moto varie de 1 000 $ à 30 000 $, selon le modèle et l’état. Il faut noter que les motos ne sont pas acceptées dans tous les clubs au Québec. Il faut aussi se rappeler les problématiques liées à l’assurance, comme le 1er mai 2023 lorsque la fédération des motos hors route (FQMHR) a dû suspendre la vente à cause d’un problème avec les assurances.

Faire le bon choix de pneus pour son quad

Le côte-à-côte (ou autoquad)

C’est un véhicule à quatre roues qui peut accueillir de deux à six personnes. Il est plus confortable et spacieux qu’un quad ou qu’une moto, mais il est aussi plus lourd et plus encombrant. Il est idéal pour les personnes qui cherchent un véhicule hors route plus familial et souvent plus robuste. La performance des nouveaux moteurs turbo rend la conduite vraiment très nerveuse ! PRUDENCE ! Le prix d’un autoquad varie entre 10 000 $ et 60 000 $, selon le modèle et l’état. Personnellement, il s’agit de mon choix, mais c’est une question de gout.

véhicule hors route

En concluant

Pour finir, il est important de retenir quelques points importants. La prudence avant tout et en tout temps ! N’oubliez pas de respecter les exigences de la loi. Demeurez courtois et respectueux autant de l’environnement que des gens qui s’y promènent. Bref, si tout le monde y met du sien, nous allons possiblement nous croiser dans les nombreux sentiers du Québec très bientôt.

Poursuivez votre lecture

Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir au courant de nos derniers essais et articles 😎

Nous ne spammons pas ! Un lien de désabonnement est présent au bas de chacune de nos infolettres.