Essai de la veste chauffante EWool – Fini de geler en quad !

Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !|Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !|Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !|Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !|Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !|Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !|

Les hasards de la vie sont toujours surprenants. Je désirais magasiner une veste chauffante lorsque le magazine InfoQuad m’a offert la possibilité d’essayer la veste chauffante Ewool Pro, un produit québécois haut de gamme. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai donc testé la veste par une belle journée de mars 2021.

Le manteau que je porte en quad l’hiver est vraiment très chaud, mais, disons-le, un peu encombrant. Je préfère de loin porter mon manteau d’automne qui me donne plus de liberté de mouvement et en plus il “fit” avec mon VTT, ce que mon côté fifille aime beaucoup 🙂 . Toutefois, il n’est pas assez chaud pour rouler en hiver, à moins de s’habiller comme un ours en dessous et perdre ainsi tous ses avantages.

J’ai voulu tester si la veste Ewool Pro était suffisamment chaude pour me permettre de rouler confortablement avec un manteau moins chaud et faire le comparatif entre les deux. Le début de la randonnée s’est donc fait avec mon manteau d’hiver, puis j’ai enfilé mon manteau léger et la veste chauffante pour valider sa performance, sans changer mes autres vêtements.

Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !

Avant de dévoiler le résultat, examinons un peu le produit. Dès la réception de la veste, j’ai pu voir que tout ce que contenait la boite, du cordon d’alimentation au tissu de la veste, respirait la qualité. Même si j’avais pris soin de prendre mes mensurations comme indiqué sur le site Ewool.com, j’étais quand même un peu stressée de l’essayer de peur de m’être trompée. Pour être efficace, une veste chauffante doit bien coller au corps et c’est justement la fonction des deux larges bandes élastiques de chaque côté. Ces bandes permettent un bon ajustement de la veste sans serrer le corps à outrance et finalement la grandeur choisie me va parfaitement.

Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !

Comme une enfant, c’est avec ma veste sur le dos que je déballe la batterie, le chargeur et les instructions. Côté instructions, j’ai dû relire quelques fois pour bien comprendre comment utiliser les différents fils et branchements. Un bouton sur la batterie permet d’en vérifier la charge et bien sûr, un chargeur accompagne le tout.

Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !

À l’intérieur de l’avant de la veste, on retrouve une pochette qui cache un fil d’alimentation compatible avec les accessoires de son quad et un port de recharge qui permet de charger la batterie sans la retirer de la poche arrière. Photo4

Analyse pré randonnée : Polaris Ranger SP 570 édition Northstar 2022

Une fois la batterie bien chargée, j’allume la veste et j’apprécie la rapidité avec laquelle la chaleur se fait ressentir. Elle est enveloppante et provient de partout, incluant le collet. Le bouton de contrôle est facile à utiliser pour modifier les trois degrés de chaleur offerts et on peut y voir la charge de la batterie. Toutefois, ce bouton s’est retrouvé bien loin en dessous de ma salopette de pantalon de neige lors de mon essai.

Les fermetures éclair étanches de la veste Ewool Pro me laissaient croire que le tissu était passablement résistant à l’eau. J’ai donc laissé la veste sous le robinet pendant 60 secondes avec une main dans une poche et je n’ai constaté aucune humidité à l’intérieur. Le tissu est devenu humide à l’endroit où arrivait le jet d’eau, mais celle-ci perlait tout autour sans le pénétrer. J’en conclus que la veste Ewool Pro peut prendre une bonne douche tout en conservant son propriétaire bien au chaud et au sec bien qu’il est suggéré de ne pas la porter directement sous la pluie.

Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !

Revenons maintenant à ma journée en quad où j’ai troqué mon manteau d’hiver pour celui d’automne avec la veste chauffante à une température de -9 degrés. Au départ, un peu craintive, j’ai activé la veste à sa puissance maximale: trop chaud. Je réduis à la puissance intermédiaire: trop chaud. Je réduis à la puissance minimale: excellent ! Juste pour bien tester avec le facteur vent, nous roulons à bonne vitesse dans les portions routières de notre trajet et je sens très bien le froid sur mes bras, mais pas du tout aux endroits où la veste me couvre. Après 4 heures d’utilisation, il me restait encore 50% d’autonomie sur la batterie. Il ne manquerait que des manches à la Ewool Pro pour remiser définitivement mon gros manteau d’hiver.

Segway Villain 2022 – Mon premier contact

Essai de la veste chauffante EWool - Fini de geler en quad !

C’est certain que cette veste va désormais m’accompagner non seulement en quad, mais aussi à la chasse au canard et au chevreuil dès l’automne prochain. TAAARMINÉ de se geler dans une cache !!!

Merci Ewool et InfoQuad.com pour cet essai.