web analytics

Découvrez l’essai du KYMCO MAXXER 450I 2023 : un Quad sportif à redécouvrir!

Les véhicules du manufacturier taïwanais KYMCO sont de retour au Canada pour de bon malgré une petite trêve. Ils sont là pour rester et si je me fie à la motivation de la nouvelle équipe de direction canadienne, nous allons les voir de plus en plus dans notre paysage!

Même si ce manufacturier peut sembler inconnu pour certains, un fait demeure, ce n’est pas réellement un nouveau venu.  Fondée en 1964, KYMCO a commencé à l’origine avec un transfert de technologie de Honda, au Japon. Grâce au savoir-faire technique de Honda, KYMCO est devenu l’une des usines de fabrication de haute qualité de Honda à l’étranger.

Maintenant, en plus de produire ses propres véhicules, KYMCO est également fournisseur pour des manufacturiers de renommées mondiales comme KAWASAKI et ARCTIC CAT, pour ne nommer que ceux-là.

Notre véhicule à l’essai: Le KYMCO MAXXER 450I 2023

Pour être honnête, ce quad est loin d’être une nouveauté dans son ensemble pour 2023. Cependant, il a subi quelques améliorations au cours des années, et ce, surtout au niveau esthétique.

Parmi ces changements, notons les phares avant qui nous décroche un WOW instantanés. Leurs formes rondes et encastrées sont au goût du jour et font contraste aux gros phares qui équipaient ce véhicule jusqu’à l’année dernière.

Le MAXXER 450I se veut un quad principalement conçu pour le plaisir de la conduite sans artifice superflu. Nous remarquons l’absence de porte-bagages et c’est prévu ainsi. L’objectif premier avec ce quad est d’avoir du bonheur à rouler des heures et des heures durant.

Un quad aux allures sportives… mais…! 

En toute honnêteté, le KYMCO MAXXER 450I a tout pour plaire, mais il offre quand même certaines limites. Pour débuter, son moteur monocylindre de 443 cc développe 31,5 HP. Par conséquent, par ce chiffre, vous en conviendrez que ce n’est pas une bête de puissance. À ce chapitre, il utilise la même motorisation que notre essai de l’année dernière MXU 450I.

AODES fait son entrée dans le marché du quad au Canada

Néanmoins, certains adeptes y trouveront leur compte avec ce véhicule, car il atteint une limite de vitesse qui s’approche des 100 km/h. Ce n’est pas à négliger pour ce quad qui peut paraître timide par sa petite cylindrée, mais qui surprend par sa vigueur et la réceptivité de son accélérateur.

Une capacité de remorquage de 820 lb… hein quoi? 

Et oui, vous avez bien lu! Le MAXXER 450I est équipé d’un récepteur 2″ à l’arrière pour le montage d’un attelage de remorque standard. Par conséquent, même si ce n’est pas sa vocation première, il pourra accomplir quelques tâches sur le terrain ou le chalet avant d’attaquer les sentiers pour le simple plaisir.

Son embrayage CVT 

Là, je viens probablement d’en décevoir quelques-uns qui s’attendaient à avoir un embrayage manuel comme les quads sportifs de notre jeunesse. Sachez que cette époque est révolue et qu’une transmission CVT est la norme par sa facilité d’utilisation. C’est là où les débutants et les néophytes y trouveront leurs comptes. C’est si facile de manœuvrer ce quad et de profiter des sentiers ou des environnements bosselés d’une piste aménagée.

La transmission s’engage à bas régime. Combiné avec le bon couple à bas régime du moteur, il n’est pas nécessaire d’engager la basse (LOW) à moins de remorquer quelque chose de lourd. Dans l’ensemble, les réglages de la CVT sont excellents.

2X4 ou 4X4

Personnellement, je préfère et de loin rouler sur le 2 roues motrices à moins que la situation l’exige. Cela me permet des dérapages et ainsi placer le véhicule dans l’angle voulu. Néanmoins, le MAXXER 450I offre la possibilité de sélectionner le 4X4 à la volée (c.-à-d. tout en roulant). Nul besoin de s’arrêter pour passer d’un mode à l’autre. C’est un gros avantage lorsque nous avons mal évalué un trou boueux, n’est-ce pas?

Sa suspension arrière le caractérise

Mis à part sa suspension indépendante aux 4 roues, j’ai arrêté mon attention à la suspension arrière qui est différente dans sa conception comparativement aux traditionnels tubes ronds soudés. La partie supérieure est pleine et esthétiquement, offre un beau coup d’œil. La partie inférieure est également équipée d’un protecteur contre les débris.

Des amortisseurs ajustables en préchargent à 5 positions s’occupent d’amortir les imperfections et les réceptions de saut du MAXXER 450I. Sans être les plus performants, ils permettent une belle souplesse lors du franchissement de bosses à répétition.

À l’avant, j’ai trouvé que les amortisseurs avaient un peu trop d’amortissement de rebond au début, mais par la suite, j’ai découvert l’ajustement quasi idéal.

CKX Razor Solid : un casque simple et efficace

Des pneus bien sélectionnés

Le KYMCO MAXXER 450I 2023 est livré de série avec des pneus Maxxis qui offrent une excellente adhérence sur les sentiers. J’ai découvert que ce Maxxis fonctionne si bien sur tous les types de surfaces que j’ai rarement besoin de le transférer sur les 4 roues motrices.

Je me suis attaqué à un mélange de sentiers durs, de collines sablonneuses et de traversées de ruisseaux et ces pneus ont constamment offert une adhérence adéquate.

Un cadran digital qui me laisse sur ma faim!

Le seul aspect qui me déçoit sur ce quad est son cadran digital qui est réellement trop petit. Est-ce que c’est ma vision en prenant de l’âge qui faiblit? Peut-être, mais j’ai le souhait que cet aspect soit amélioré (pas ma vue, la dimension du cadran bien sûr) dans le futur pour une meilleure lecture.

Cependant, il offre néanmoins toutes les informations importantes dont nous avons besoin.

Il est simple à comprendre et facile à voir… lorsque nous réduisons notre vitesse. 

De l’espace de rangement

Même si ce n’est pas un espace pour y loger énormément d’attirails, il est possible de transporter quelques articles dans le petit endroit prévu sous le siège.

Un freinage à la hauteur

Deux freins à disque hydrauliques à l’avant et un seul frein à disque hydraulique à l’arrière ralentissent le MAXXER de manière prévisible. Les freins avant sont contrôlés par un seul levier monté sur le guidon du côté droit.

Le frein arrière est activé avec un levier monté sur le guidon du côté gauche et une pédale sur le côté droit. Combinez les freins puissants avec le système de freinage moteur efficace, et la vitesse du KYMCO MAXXER 450I 2023 est facilement régulée.

KYMCO MAXXER 450I 2023

Mes impressions de conduite:

Ce véhicule n’est peut-être pas le plus performant dans son ensemble, mais il offre l’assurance et la confiance à un pilote. Nous nous surprenons à aimer ce quad, car il n’est pas imposant ni intimidant: je crois que c’est ce qui le distingue et le caractérise.

Dans des conditions difficiles, la stabilité du KYMCO MAXXER 450I 2023 est éprouvée par sa barre stabilisatrice arrière. Elle se combine avec la largeur de 48.4 pouces et l’empattement de 48,2 pouces, offrant un quad très sûr et équilibré.

Dans les montées raides, les descentes et les pentes latérales, le MAXXER semble prévisible. Dans les virages agressifs, il donne pratiquement l’impression d’avoir un essieu arrière rigide, ne présentant pratiquement aucun roulis arrière. Les seuls moments où j’ai senti un léger déséquilibre, c’est lorsque j’ai poussé ce quad à fond dans des virages agressifs.

AODES fait son entrée dans le marché du quad au Canada

Ergonomie adaptable du MAXXER pour tous les gabarits de conducteurs 

Cependant, l’effort de direction et le retour de bosse étaient particulièrement perceptibles dans des conditions difficiles. L’installation d’un stabilisateur de direction avant aiderait grandement à atténuer ce retour aux guidons.

La selle est large et moelleuse, elle est offre un bon compromis pour une conduite décontractée ou agressive. En aucun moment, je n’ai ressenti le besoin de prendre une pause en cours de randonnée.

KYMCO MAXXER 450I 2023

Ergonomiquement, le MAXXER est bien adapté à toutes tailles. Les conducteurs de plus petites tailles, autant que les adeptes possédant un grand gabarit, se sentiront à l’aise. Les repose-pieds surélevés et l’espace pour les pieds offrent une assise sûre et facilitent le contrôle sur les terrains accidentés, permettant à mes pieds de pivoter vers l’avant ou vers l’arrière à ma guise.

Il me ramène 30 ans en arrière…

En toute modestie, j’adore ce quad, car il me rappelle mes débuts dans la pratique de cette activité. Ses dimensions et son poids plus modestes que la plupart des quads d’aujourd’hui me rappellent à quel point il était facile de manœuvrer ces véhicules. Lorsque nous étions embourbés dans le sable, la boue ou la neige, nous n’avons qu’à soulever l’arrière du quad pour repartir de plus belle.

En conclusion, le MAXXER 450I 2023 de KYMCO se veut un quad qui m’offre énormément de plaisir à piloter. Son agilité est l’un des points qui ressortent de mon essai à court terme. À un coût d’achat d’un peu plus de 9000$, il devient une aubaine dans le marché actuel.

Je vous invite personnellement à consulter leur site internet pour trouver votre concessionnaire KYMCO le plus près.

MAXXER

Consultez nos derniers articles si vous les avez manqués:

Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir au courant de nos derniers essais et articles 😎

Nous ne spammons pas ! Un lien de désabonnement est présent au bas de chacune de nos infolettres.