Dans cet article, je sens que j’ouvre une boite de pandore. C’est un sujet qui risque de lancer un grand débat au sein de la communauté quadiste. Cependant, ma motivation est toute autre.  Je suis en faveur de faire passer l’âge minimal pour conduire un VTT à 14 ans. Je tiens à préciser que ce que je propose ici n’inclut pas les véhicules de type côte-à-côte (VCC).

En effet, je crois que l’avenir de notre sport passe par le développement de la passion du quad auprès de la prochaine génération.

Quand on se compare

Saviez-vous que l’âge minimal pour conduire un quad en Ontario et au Nouveau-Brunswick est de 12 ans ? Les conducteurs de moins de 16 ans dans ces provinces sont en revanche limités à des quads de 90 cc ou moins.

Référence 1 : https://www.ontario.ca/document/official-mto-drivers-handbook/off-road-vehicles-snowmobiles#section-2

Référence 2 : https://www2.gnb.ca/content/gnb/en/services/services_renderer.200660.Off-Road_Vehicle_Requirements.html

Conduire un VTT à 14 ans, pourquoi pasLa majorité des fabricants offrent des modèles de moins de 100cc

Qu’est-ce qui fait qu’au Québec, l’âge minimal est de 16 ans depuis près d’une quinzaine d’années ? Cela a été la décision du gouvernement de l’époque de faire passer l’âge légal de 14 ans à 16 ans. Cette décision n’était pas basée sur une problématique dans ce groupe d’âge, mais plutôt sur une question d’acceptabilité sociale.

Développer la passion du VTT

Plusieurs des passionnés de quad que je connais ont commencé à conduire un quad à 13 ou 14 ans et quelquefois même un peu avant. Bien entendu, à l’époque les quads étaient moins puissants et souvent moins imposants que la majorité des VTT d’aujourd’hui. Certains de mes amis quadistes ont fait leurs débuts sur des trois roues, d’autres sur des «quatre roues» !

Pour ma part, j’ai découvert ce sport en 1983 alors que je me portais acquéreur d’un beau Yamaha Tri Moto 200ES tout neuf ! J’avais 19 ans et c’était les tout débuts des véhicules tout terrain communément appelés VTT.

Sondage – Quel type de quad conduisez-vous ?

Polaris Phoenix 200Le Polaris Phoenix 200 vise le marché des jeunes adolescents

Encadrement

Faire passer l’âge minimal de 16 ans à 14 ans devrait bien être encadré. En effet, la cylindrée ou la puissance des véhicules devrait être limitée. Bien entendu, une formation obligatoire appropriée devrait être mise en place pour permettre de conduire un VTT à 14 ans.

Limitation des performances

Selon moi, une cylindrée maximale de 500cc serait bien adaptée pour les adolescents de 14 et 15 ans pour leur permettre de bien s’initier à la pratique du quad.

J’entends déjà les détracteurs avec leurs arguments! Pour ma part, j’aime mieux partager le sentier avec un jeune de 14 ou 15 ans au guidon d’un VTT de 45 hp qu’une personne inexpérimentée de 25, 30 ou même 40 ans au volant d’un côte-à-côte ultra-sport de plus de 150 hp.

Aberration de la loi

J’ai quatre enfants qui ont tous eu des scooters et se sont promenés allègrement sur les routes entre 14 et 16 ans. Comme bien des gens, je me pose la question pourquoi nos adolescents peuvent se promener dans le trafic automobile à 14 ans alors que les mêmes personnes n’ont pas le droit de conduire un VTT avant l’âge de 16 ans. La seule raison que je vois est la puissance des véhicules. En effet, les conducteurs de 14 à 16 ans sont limités à des scooters d’au maximum 50cc. Mais, ils se promènent tout de même au travers des automobiles, des camions et des semi-remorques.

Alors, avec l’offre de moteurs de plus petites cylindrées développant moins de 50 hp chez la majorité des fabricants, ne serait-il pas le temps au Québec de revoir l’âge minimal pour conduire un quad et mettant en place certaines balises ? Je crois que oui !

Conditions possibles

Bien entendu, le cours de formation à la pratique du quad demeure un incontournable pour les gens de moins de 18 ans. De plus, je crois que le cours pour les 14 à 17 ans devrait être bonifié et comprendre une bonne dose de théorie ainsi qu’un examen pratique plus exhaustif.

Cours de conduite en VTT

Pour les moins de 16 ans, la conduite en sentiers devrait se faire en tout temps de jour et en compagnie d’un adulte. Il va de soi que pour traverser ou emprunter les routes ou chemins publics, un permis de scooter serait toujours requis.

Base de fixation LinQ grand format pour les Commander

Pour les quadistes de 16 ans et plus, les règles présentement en vigueur pourraient continuer de s’appliquer.

Préparer une relève

Comme je le mentionnais plus haut, il est maintenant temps de commencer à préparer la relève chez les quadistes. Il faut rendre accessible la pratique du VTT à nos adolescents afin qu’ils puissent commencer à développer la passion de ce sport. En effet, ce sont eux l’avenir de l’industrie du quad.

La balle est maintenant dans le camp du Gouvernement du Québec ainsi que de la Fédération Québécoise des Clubs Quad (FQCQ). Cette dernière fait présentement des représentations auprès du gouvernement afin de faire modifier la Loi des Véhicules Hors-Route (VHR).

Autres efforts

De plus, afin de rendre plus accessible la pratique du VTT pour les 14 à 17 ans, je crois qu’un droit d’accès spécial à coût réduit devrait être disponible. Bien entendu, le véhicule associé à ce droit d’accès serait à usage exclusif pour les moins de 18 ans. Dans le cas contraire, le VTT devrait avoir un droit d’accès régulier. Il faut « investir » sur l’avenir et je crois que cela doit se faire à tous les niveaux, même au niveau des clubs et de la FQCQ.

Projet pilote

Je pense donc qu’on devrait faire tous les efforts nécessaires afin de mettre en place très rapidement un projet pilote de 5 ans et ainsi permettre aux adolescents de s’initier à la pratique du VTT dès l’âge de 14 ans.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Sur le même sujet :